• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

Informations pour la période Septembre 2007

Informations pour la période Septembre 2007
Dimanche 30 septembre 22:45

[Interview] Stéphane Basson : "Objectif : le maintien"


Après plus d’un mois de championnat, le capitaine, Stéphane Basson, nous fait part de son sentiment concernant la situation de l’ASF. Il évoque également ses attentes pour la saison en cours et son actualité futsal.

Stéphane, quelle est ton opinion sur ce début de saison ?
Il se passe relativement bien, après une saison en CFA 2 exceptionnelle où l’on termine champion avec la meilleure défense et la deuxième meilleure attaque. On avait donc à coeur de continuer dans cette direction. Nous avons débuté par deux matches nuls contre Hyères et la réserve de Saint- Etienne, ce qui représente plutôt de bons résultats. Ensuite, contre le Gazélec, on passera sur le contexte difficile et ce penalty à la 94e minute. Mais, le positif a été que nous avons réagi tout de suite contre Fréjus où nous avons réussi une grosse prestation. Il y a deux saisons lorsqu’on jouait déjà en CFA, on avait « ramé » jusqu’à la dernière journée, avant de finir par être relégué. À nous de ne pas rééditer les mêmes erreurs cette saison. En tout cas, on peut compter sur une très bonne vie de groupe où règne une bonne ambiance.

 Comment vois-tu la suite des Ă©vènements avec les rĂ©ceptions de Balma et surtout de Toulon et un dĂ©placement Ă  Montpellier face Ă  la rĂ©serve ?
Sincèrement, on ne se projette pas aussi loin et on préfère prendre les matches comme ils viennent. Nous sommes conscients que tous nos matches seront difficiles dans cette poule du Sud. Il y aura même des déplacements très délicats. L’important sera de s’imposer le plus de fois possible à domicile.

QuÂ’attends-tu de cette saison en tant que capitaine ?
D’atteindre notre objectif qu’est le maintien le plus rapidement possible. Il faut pérenniser le club en CFA. On avait fait l’ascenseur ces dernières années. Pour cette saison, notre effectif est plus étoffé que par le passé et j’espère que l’on aura plus de jus pour terminer la saison. Il y a deux ans lorsque nous fûmes relégués en CFA 2, on avait fini sur les rotules !

Pour finir, parlons un peu de ton actualité et de l’équipe de France de futsal. Quelles sont les échéances à venir ?
Je vais entamer ma huitième saison avec les Bleus et j’espère que tout se passera bien. Nous allons avoir un programme assez complet avec plusieurs stages notamment du côté de Cannes. Mais, l’objectif principal sera en février avec les premiers éliminatoires du prochain Mondial où nous allons affronter la Russie et la Serbie

Source : Actufoot42



Dimanche 30 septembre 15:51

[DĂ©but de saison ASSE] L'avis de Roland Mitoraj


L'avis de Roland Mitoraj sur ce début de saison

Le début de saison


Lors de l’intersaison, il y a eu un changement assez important de l’effectif avec l’arrivée de beaucoup de joueurs. Il faut que l’amalgame se fasse. Bon, sur ce début, on peut voir quelques lacunes, mais c’est vraiment de temps dont cette équipe a besoin pour se mettre en forme. Par contre, les joueurs doivent faire attention car la saison passe vite et les matches s’enchaînent rapidement. Devant, je trouve qu’on manque d’une ou deux personnalités. Bien entendu, il y a Gomis qui avait fait une bonne fin de saison dernière, mais qui est encore jeune. Plus généralement, ce début de saison est conforme à ce qu’on a connu précédemment. Par contre, j’ai du mal à comprendre cette différence entre les prestations à domicile et à l’extérieur. Peut-être que les joueurs sont tétanisés. Et à Geoffroy-Guichard, il y a eu cette belle victoire face à Caen, mais qui n’est pas vraiment significative. L’opposition était assez légère.

 LÂ’effectif

Il est conséquent. Sûrement que les dirigeants ont voulu se mettre à l’abri par rapport à d’éventuelles blessures. Mais, je me dis qu’il y a peut-être trop de joueurs. Le fait de trop changer l’équipe n’offre pas de stabilité… A l’entraîneur de dessiner son équipe type. Il y a aussi les joueurs qui ne jouent pas souvent et c’est un souci car ils ne doivent pas être bien dans leur tête. Regardez quelqu’un comme Nilsson, je me demande pourquoi on l’a fait venir…

Les individualités

Pascal Feindouno et Christophe Landrin, eux, je les aime bien. Ils apportent quelque chose au jeu. Loïc Perrin sera aussi à surveiller. L’an passé, il avait très bien joué et aujourd’hui, on peut compter sur lui. Il a fait un bon match contre Auxerre en coupe de la Ligue. Par contre, je trouve qu’il est un peu « trimballé » de droite à gauche au niveau de son poste (rires). Concernant la défense, est-elle vraiment complémentaire ? Enfin, j’oubliais Jérémy Janot qui est un des cadres de l’équipe.

Source : Actufoot42



Samedi 29 septembre 10:44

[National] Résultats 10 ème journée

Les résultats du vendredi 28 septembre
Tours - Calais : 1-1
Buts : Lopez Peralta (37eme) pour Tours - Marque (54eme) pour Calais

Créteil - Cherbourg : 0-1
But : Lugier (35eme) pour Cherbourg

Louhans-Cuiseaux - Romorantin : 1-2
Buts : Roufosse (82eme) pour Louhans-Cuiseaux - Duhamel (52eme) et Farssane (72eme) pour Romorantin

A venir, samedi 29 septembre
18h00
: Villemomble - Cannes
19h30 : Vannes OC - Arles
20h00 : Laval - Pau
20h00 : Sète - Paris FC
20h00 : Beauvais - Rodez
20h00 : Nîmes - Martigues
20h00 : Istres - Entente SSG



Samedi 29 septembre 10:42

[Ligue 2] Résultats 9ème journée

Les résultats du vendredi 28 septembre 2007
Ajaccio - Le Havre : 0-3
Buts : Baca (52eme), Hoarau (60eme) et C.Dabo (90eme) pour le Havre

Boulogne-sur-Mer - Reims : 1-0
But : Elie (90eme) pour Boulogne-sur-Mer

Gueugnon - Libourne-Saint-Seurin : 2-2
Buts : Niflore (27eme et 94eme) pour Gueugnon - Polovanec (54eme) et Kardum (92eme) pour Libourne-Saint-Seurin

Guingamp - Châteauroux : 2-2
But : Souma (7eme) et Eduardo (52eme) pour Guingamp - Vandenbossche (9eme) et Vergerolle (77eme, csc) pour Châteauroux

Niort - Bastia : 1-3
Buts : Jacuzzi (11eme) pour Niort - Barthélemy (23eme), Meniri (32eme) et André (90eme) pour Bastia

Dijon - Brest : 2-2
Buts : Mangione (66eme) et Yenga (77eme) pour Dijon - Collet (46eme) et De Carvalho (89eme) pour Brest


Ce  samedi, il y a encore Angers-Amiens et Troyes-Clermont.
Lundi 1 octobre se déroulera Grenoble-Nantes.
Montpellier-Sedan est reporté à une date ultérieure.



Jeudi 27 septembre 20:36

Damien Perquis souffre d'une otite

Damien Perquis n'a pas pu participer Ă  la rencontre de Coupe de Ligue contre Valenciennes en raison d'une otite.

Source : Football365

Jeudi 27 septembre 20:34

[ Copa Sul-Americana] Aloisio buteur contre Boca Juniors

José Aloisio a marqué hier soir contre Boca Juniors dans la rencontre retour des 8èmes de finale de la Copa Sul-Americana.
Il a Ă©galement inscrit le seul but de la rencontre.
Sao Paulo s'est qualifié pour le prochain quart de finale.



Jeudi 27 septembre 07:10

[Coupe de la Ligue] Les résultats des mardi 25 et mercredi 26 septembre

Mardi 25 septembre 2007
Nancy (L1) - Boulogne-sur-Mer (L2) : 3-0
Buts : Curbelo (45eme), Puygrenier (69eme), I.Dia (84eme) pour Nancy

Brest (L2) - Montpellier (L2) : 1-2 ap
Buts : De Carvalho (59eme) pour Brest - Montano (32eme et 105eme) pour Montpellier

Niort (L2) - Le Havre (L2) : 3-2 ap
Buts : Rivière (33eme, 67eme et 102eme) pour Niort - Mezague (22eme), Nikezic (82eme) pour Le Havre

Auxerre (L1) - Saint-Etienne (L1) : 1-0 ap
But : S.Traoré (98eme) pour Auxerre

Mercredi 26 septembre 2007
Lens (L1)
- Lille (L1) : 1-0
But : Pieroni (7eme) pour Lens

Clermont (L2) - Rennes (L1) : 0-1 ap
But : Thomert (114eme) pour Rennes

Lorient (L1) - PSG (L1) : 0-3
Buts : N'Gog (21eme et 44eme) et Pauleta (85eme) pour le PSG

Valenciennes (L1) - Sochaux (L1) : 2-1
Buts : Mater (22eme) et Sebo (60eme) pour Valenciennes - Isabey (48eme) pour Sochaux

Laval (Nat) - Le Mans (L1) : 0-1
But : Gervinho (56eme) pour Le Mans


Bordeaux (L1) - Metz (L1) : 1-2
Buts : Obertan (3eme) pour Bordeaux - Barbosa (48eme) et B.Gueye (77eme) pour Metz


Toulouse (L1) - Caen (L1) : 3-3 (2-4 tab)
Buts : Sirieix (30eme), Fabinho (45eme et 93eme) pour Toulouse - Grandin (13eme), Florentin (55eme), Leca (100eme) pour Caen

Troyes (L2) - Nice (L1) : 0-1
But : Job (11eme) pour Nice

Strasbourg (L1) - Amiens (L2) : 0-2
Buts : B.Traoré (58eme) et Kadir (90eme) pour Amiens

 

Il reste encore Nantes/Monaco qui se joue ce jeudi soir



Mercredi 26 septembre 16:28

Lucien METTOMO a signé à Southampton

Lucien Mettomo, libre de tout contrat, s'est engagé avec Southampton (2e div). Mettomo, 30 ans était libre après une dernière saison à Lucerne en Suisse.

Mercredi 26 septembre 13:54

Fréderic MENDY blessé

Touché au genou droit suite à un choc à l’entraînement du 25 septembre 2007, Fréderic MENDY pourrait être écarté des terrains pendant six semaines. Il va rapidement passer une IRM pour déterminer la nature exacte de sa blessure.


Source : site officiel de SC Bastia.

Mercredi 26 septembre 07:03

[Interview] Pape Sarr : " Au Paris FC pour rebondir"

TENU en échec (2-2, but de Kinkela puis de Henaini à la… 88e) vendredi par Louhans-Cuiseaux, le Paris FC sort un nouveau joker de sa manche. Pour pallier la longue indisponibilité de Medhi Leroy, opéré vendredi du genou gauche, les dirigeants parisiens se sont attaché jeudi les services du Franco-Sénégalais Pape Sarr. A 29 ans, ce solide milieu défensif (1,80 m, 76 kg) passé par Saint- Etienne (L 2 puis L 1), Lens (L 1), Alaves (Liga espagnole) veut relancer une carrière mise en sommeil depuis un an à Brest (L 2).

Votre dernier match officiel remonte au 18 septembre 2006 lors du derby Guingamp - Brest. Qu'avez-vous fait depuis ?

J'ai continué à m'entretenir, j'ai fait les stages de l'UNFP et j'ai eu pas mal de contacts à l'étranger (Chypre, Bulgarie, Suisse). MAis beaucoup de portes se sont fermées lorsque les clubs ont appelaient Thierry Goudet, mon ancien entraîneur brestois (avec qui il a eu un différend). Il m'a pas fait de cadeau ... J'espérais resigner en Ligue 2 mais l'opportunité ne s'est jamais présentée.

Lorsqu'on a connu la montée en L1 avec Saint-Etienne en 1999, une centaine de matchs en L1 (106) et une quarantaine de sélections avec le Sénégal, comment débarque t'on au Paris FC ?

Jean-Guy Wallemme m'a tendu la main, c'est aussi simple que cela,. Mon objectif est de rejouer pour rebondir. Mon métier, c'est footballeur t le PAris FC m'offre la possibilité de repartir. J'avoue que je ne connais pas trop le club mais j'ai beaucoup parlé avec Pius N'Diefi qui m'a livré de bons échos.

Après une telle coupure, quel est votre état de forme?

Il va falloir du temps pour me remettre Ă  niveau. Mais je vais tout faire pour ĂŞtre prĂŞt le plus vite possible. Le club a besoin de victoires.

Le Parisien du 24 septembre 2007.



Mercredi 26 septembre 06:52

[Résultats] CFA et 3ème tour Coupe de France

Vous pouvez retrouver les résultats du CFA et du 3ème tour de Coupe de France en cliquant sur ce lien



Mardi 25 septembre 19:11

[Coupe de France] Interview de Jacky Merulla, entraineur de RhĂ´ne Crussol

Le 3ème tour de Coupe de France a livré le week-end dernier son lot de surprises. L'équipe de Rhône-Crussol (DHR) a ainsi contrarié la hiérarchie avec un succès 1-0 face à Echirolles (CFA2). L'entraîneur et le président du club rhodanien reviennent sur cette qualification avant de retrouver Montélimar au prochain tour.

Jacky Mérulla, entraîneur

"Echirolles s'est procuré de nombreuses occasions, mais notre adversaire n'est pas parvenu à prendre l'avantage. Le match s'est ensuite équilibré en seconde période. Finalement à trois minutes de la fin du temps règlementaire, nous récupérons le ballon à la suite d'un corner. Notre capitaine Jean-Paul M'Bella en hérite et sort vainqueur de son duel avec le gardien (1-0). Au prochain tour, nous nous déplacerons sur le terrain de l'US Montélimar. C'est une équipe que je connais bien puisque j'ai entraîné son actuel entraîneur, Sébastien Chanal.

Cette qualification est l'occasion d'un coup de projecteur sur ce groupe très jeune, avec une moyenne d'âge de 21 ans. Notre ambition est de travailler efficacement sur la formation. Nous avons d'ailleurs un partenariat avec l'Olympique Lyonnais, avec qui nous organisons des journées de détection.

Je connais les joies que peut susciter la Coupe de France. En tant que joueur, j'avais eu l'occasion en 1985 d'inscrire le but de la victoire de Valence face à Marseille, au Vélodrome, en 16èmes de finale retour (2-1). Nous avions ensuite été sévèrement battus par Toulouse en 8èmes (défaites 7-0 puis 3-0 à Valence)."

Source : FFF

Lundi 24 septembre 07:14

[Résultats] Les résultats à l'étranger du week-end du 23 septembre

Retrouvez les résultats à l'étranger de ce week-end de nos anciens joueurs



Lundi 24 septembre 06:59

[RĂ©sultats] France : L1, L2, National

Retrouvez les résultats détaillés de nos anciens joueurs en cliquant sur ce lien



Dimanche 23 septembre 20:41

[Transferts] Michael Dogbé signe à Ittihad Kalba ->

Troisième club pour Michael Dogbé aux Emirats Arabes Unis. Cette saison, il va jouer au Ittihad Kalba.

Samedi 22 septembre 15:56

Al.Yahia : Objectif CAN

Le défenseur central international tunisien, Alaeddine Yahia, dont le contrat à Sedan arrivera à échéance en fin de saison, mise beaucoup sur la CAN pour trouver un nouvel employeur s'il venait à quitter le CSSA.

A cinq mois de débuter la CAN avec la Tunisie, ancien vainqueur de l'épreuve, Alaeddine Yahia fait déjà de cette compétition reine en Afrique l'un de ses objectifs majeurs de la saison. En mai, le défenseur central international tunisien arrivera en effet en fin de contrat à Sedan et il compte sur la CAN pour « se montrer ».

Source : Football365.fr « La Tunisie est qualifiée depuis la dernière journée. La CAN est une grande compétition. J'ai la chance d'avoir la confiance du sélectionneur. Étant en fin de contrat, ce sera l'occasion de me montrer. Pour avoir été champion d'Afrique en 2004, je sais qu'il s'agit d'un bon tournoi à disputer » déclare l'ancien Stéphanois dans les colonnes de l'Union.

Samedi 22 septembre 11:25

[UEFA] Michel Platini insiste sur la spécificité du sport ->

Michel Platini a eu vent, jeudi soir, de la réaction de Jean-Michel Aulas, le président du G14, à sa lettre adressée aux chefs d’État et de gouvernement et notamment au président de la République Nicolas Sarkozy. « Rassurez-moi, dit-il. Je n’ai pas raté une élection en France. J’écris à Nicolas Sarkozy et c’est Jean-Michel Aulas qui me répond…»
Un trait d’humour dans un contexte où le président de l’UEFA regrette juste qu’on ait résumé la teneur de sa lettre à l’argent. « Certains n’ont pas bien compris le sens des mes propos, dit-il. Je n’ai pas insisté sur l’argent mais sur la spécificité du sport. Mais dès qu’on évoque le mot argent, beaucoup ne retiennent que cela. » En attendant, en dehors de la réponse indirecte de Jean-Michel Aulas, Michel Platini affirme avoir déjà « reçu beaucoup de réponses ». Et, si l’on a bien compris ses propos cette fois, plutôt favorables. – R. Po.

Source : L'Equipe du 22 septembre

Samedi 22 septembre 10:45

[Transfert] Pape Sarr au Paris FC

Pape Sarr rejoint les troupes de Jean-Guy Wallemme au Paris FC, en National. Pape Sarr est le 3ème ex-stéphanois du club avec également Samy Houri, toutefois uniquement prêté par l'ASSE au club parisien pour cette saison.

Vendredi 21 septembre 23:58

[Ligue 2] Stephen Vincent buteur

Malgré le but de Stephen Vincent, Gueugnon s'est incliné à Brest sur le score de 2 buts à 1.

Les autres résultats :

Le Havre 0-0 Troyes
Clermont 3-0 Dijon
Amiens 2 - 1 Boulogne
Angers 1 - 1 Montpellier
Bastia 0 - 0 Grenoble
Chateauroux 1 - 0 Niort
Reims 0 - 0 Ajaccio
Sedan 1 - 0 Guingamp


Jeudi 20 septembre 19:03

Grégory Dutil : "On se sent tous investis d'une mission."

Le nouvel attaquant Toulonnais a frappé dès son premier match à Bon Rencontre. Brancheur et tchatcheur, il a rapidement trouvé ses marques dans un groupe où il fait déjà figure de « fashion victim ».
L'ancien Martégal n'a pas sa langue dans sa poche et nous livre ses impressions à grands coups d'accent provençal.

Greg, après une saison difficile avec le FC Martigues, tu as opté pour le STV et le CFA.
Pourquoi as-tu été séduit par le challenge toulonnais ?

J'ai voulu signer à Toulon essentiellement pour deux raisons. La première est le discours du coach qui m'a vraiment fait comprendre qu'il avait envie de me compter dans son groupe. La seconde est que Toulon, c'est un challenge exceptionnel avec un club qui n'est pas à sa place et un public fantastique. En plus, le coach insiste sur les notions de groupe, de solidarité, de travail et c'est exactement ce que je recherchais pour me relancer. Je ne suis pas venu ici
pour l'argent car j'avais des touches avec des clubs de CFA qui me proposaient une rémunération plus importante.

Malheureux durant les matchs amicaux, tu as marqué ton premier but à Bon Rencontre dans le derby face à Fréjus. Cela doit booster ton moral ?
Il ne faut pas oublier que j'ai été écarté fin mars du FC Martigues et que j'ai donc passé quatre mois sans compétition. J'ai énormément travaillé le foncier et je me suis fait vraiment mal ! Ensuite, il faut trouver des automatismes avec de nouveaux partenaires. Je ne dirais pas que je n'ai pas douté, mais mes coéquipiers m'ont beaucoup soutenu. Ce premier but me libère mais ce n'est pas une fin en soi, et je ne compte surtout pas m'arrêter là. On se sent tous investi d'une mission : faire remonter le club immédiatement.

L'Ă©tat d'esprit du groupe semble assez exceptionnel. Comment se passe ton entente avec les deux autres Greg : Noto et Firquet ?
Je tiens d'abord à dire que j'ai été superbement accueilli par tout le monde et que le groupe est vraiment sain. J'ai pour l'instant la chance d'être titulaire avec Greg Firquet à mes côtés. Jouer avec lui est un régal, il a une telle qualité de passe ! Quant à Greg Noto, c'est un super joueur qui a un profil différent du mien, il est plus renard des surfaces. Je m'entends bien avec les deux et rien ne dit que nous n'allons pas jouer tous ensemble. Mais çà, c'est le coach qui le décide.

Actufoot 83 - N°35

Sa fiche sur www.anciensverts.com



Jeudi 20 septembre 19:00

SĂ©bastien Malfleury : Si j'Ă©tais ...

Si j'Ă©tais

A bientôt 25 ans, Sébastien Malfleury a choisi le Sporting pour relancer sa carrière. Présentation de ce joueur sous la forme d'un « Si j'étais… »

LE CLUB DE MES DÉBUTS :
SM : j'ai signé ma première licence à 6 ans à Sarcelles dans le 95.
MON PLUS BEAU SOUVENIR :
SM : mon année en moins de 17 ans au Red Star avec une demi-finale du championnat de France face à Lyon.
MON PLUS MAUVAIS SOUVENIR :
SM : la descente en CFA avec Wasquehal, lors de la saison 2003/2004.
LE BUT LE PLUS IMPORTANT QUE J’AI MARQUÉ :
SM : avec Wasquehal, mon premier but en pro face à Nîmes.
MON PLUS BEAU BUT:
SM : c'était avec Roye en CFA. J'ai mis un but sur une reprise de volée de 30 mètres.
LE JOUEUR LE PLUS FORT AVEC LEQUEL J’AI ÉVOLUÉ :
SM : Farid Talhaoui avec lequel j'ai évolué à Guingamp.
MON CLUB PRÉFÉRÉ :

SM : mon club de coeur : Sarcelles.
MON IDOLE DANS LE FOOTBALL:
SM : Diégo Maradona.
UNE IMAGE DU SPORTING :
S.M. : un club historique qui a longtemps évolué en première division avec des grands joueurs du championnat de France.

Actufoot 83 - N°35

La fiche de SĂ©bastien Malfleury



Mercredi 19 septembre 22:55

Elie Baup : "Un truc de fous"

Et le premier cobaye sera Toulouse... Quand la LFP a décidé, le 9 février dernier, d'autoriser que des clubs programmés le jeudi en Coupe de l'UEFA jouent aussi le samedi en Championnat, elle s'était attirée une pluie de critiques liées aux risques de blessure et de dopage. Toulouse sera cette semaine la première ''victime'' d'une pratique très discutable autorisée pour assurer quelques minutes de résumé de plus le samedi soir et le dimanche matin. L'entraîneur des Violets, Elie Baup, en parle d'une voix lasse.

« Elie Baup, Toulouse va jouer deux matches à 48 heures d'intervalle, jeudi contre le CSKA Sofia en Coupe de l'UEFA puis samedi en L1 face à Lens. Comment vivez-vous cette situation ? Est-elle inédite pour vous?

Totalement. Ça ne m'est jamais arrivé. Déjà, pour moi, il y a 45 heures entre les deux matches (NDLR, entre la fin du premier programmé à 20h30, et le début du deuxième, à 20 heures). C'est compliqué. Avec d'autres collègues, on avait soulevé le problème à l'époque où ce nouveau règlement était passé. C'est un truc de fous. Il y a un danger évident d'accroissement du risque de blessure. Mais bon, aujourd'hui, quand un entraîneur parle, c'est comme s'il pissait dans un violon. Je ne suis pas un novice dans le métier. Je vois bien que plus ça va, et moins ce qui relève du terrain est écouté.

Pourquoi ?

Il a tellement de business... C'est de plus en plus difficile d'éduquer, de vraiment travailler. On pose les mecs sur le terrain, ils repartent, on les achète, on les vend, il n'y a pas de complémentarité, pas de projet sportif. A Toulouse, on essaie de franchir des caps, mais le boom qu'on a eu avec cette participation à la Ligue des champions était imprévisible. On ne pouvait pas refuser d'y participer ! Ce n'est pas de notre faute si les autres clubs ont moins bien marché que nous la saison dernière.

Pour éviter tout risque, allez-vous aligner deux onzes de départ différents ?

On ne peut pas ! Vu la façon dont les calendriers sont faits, je prétends qu'il faut pouvoir jouer avec deux équipes différentes quand il y a quatre compétitions. Ici, à Toulouse, on a beaucoup de mal à avoir tout le monde à cause des blessures. On n'a pas fait un recrutement démentiel. (Voix lasse) Je passe mon temps à modifier mon équipe, je ne peux pas avoir de onze-type, pfff...

Combien de vos joueurs participeront aux deux matches ?

Je ne sais pas. Je ne peux rien dire. Il y aura sans doute une ossature. Je suis obligé de gérer au jour le jour. On est rentré de Marseille avec trois-quatre petits bobos. Ils sont réglés depuis aujourd'hui seulement (l'entretien a eu lieu mardi). Pour vendredi, je ne sais pas.

Allez-vous changer votre façon de travailler pour ce cas particulier ?

Oui, on a mis en place une stratégie sur trois jours. On restera à l'hôtel, au vert, où tout sera axé sur les soins, la récupération, le sommeil, avec des repas adaptés.

Comment les joueurs vivent-ils la situation ?

Les joueurs subissent eux aussi. Au fond d'eux, ils savent qu'ils seront Ă  la limite et qu'ils risquent la blessure.

Le risque n'est-il pas moins la blessure que le recours au dopage pour dépasser la fatigue ?

La répétition des matches met les organismes à rude épreuve. Il peut y avoir ce réflexe. Il faut quand même se poser la question de savoir comment, dans certains sports, on en est arrivé à une situation de dopage à grande échelle. Il va de soi que la démesure dans l'utilisation du corps n'est pas saine. En plus, on entend dire en permanence que le Championnat n'est pas spectaculaire, que le jeu n'est pas créatif. Mais il faut de la fraîcheur physique pour ça. Il faut pouvoir multiplier les appels, les contre-appels, se démarquer, courir. Allons, il faut de la récupération.

Comprenez-vous les arguments qui ont poussé la Ligue à autoriser cette situation, arguments liés à la diffusion des résumés de matches le dimanche matin ?

Je ne les comprends pas et je ne peux pas les comprendre dans la mesure où la santé des joueurs n'a pas été prise en compte, pas plus que l'avis des techniciens. J'ai eu écho de ce qui se dit dans certains clubs où d'autres se sont insurgés. C'est Jean-Claude Plessis (NDLR, président de Sochaux et président de la commission marketing de la Ligue) qui a dit à son préparateur physique qu'il ne fallait pas oublier qui lui donne à manger. A ce rythme-là, autant aller faire autre chose.

Elie, pourquoi ne le faîtes-vous pas ?

L'amour du foot, la relation avec les joueurs, le football, le jeu... Dès qu'il y a un terrain, un ballon, des chasubles, on oublie tout et on se plonge dans le projet. Mais pour tenir, il faut avoir cette folie.

Votre président, Olivier Sadran, fait partie du conseil d'administration de la Ligue...

Il m'a ramené les règlements pour m'expliquer qu'il ne pouvait pas changer la situation (NDLR, Lens, Bordeaux, Rennes et Sochaux auront trois jours entre leurs matches). Il m'a dit qu'il faisait partie des présidents qui avaient voté cette chose. Sans doute ne pensait-il pas avoir à la vivre. Bon, maintenant, on verra bien les dégâts après le match de samedi.

Il y a aura forcément des dégâts samedi ?

Si ce n'est pas samedi, ce sera après le troisième match, en Coupe de la Ligue, mercredi contre Caen. C'est un véritable marathon qui nous attend, on a sept matches en trois semaines. Pour l'instant, je prépare le CSKA Sofia. Que puis-je faire d'autre ? »

Recueilli par CĂ©dric ROUQUETTE
L'Equipe du mercredi 19 septembre



Mercredi 19 septembre 22:41

Julien Sablé blessé à une cheville

Touché à une cheville en fin de première période, Julien Sablé n'a pu aller au terme des 45 premières minutes. Il a été remplacé par Sidi Keita juste avant la mi-temps en Coupe de l'UEFA contre Copenhague (1-1 au final)

Mercredi 19 septembre 07:04

[Ligue des Champions] Les résultats du mardi

Groupe A
1ere journée

Porto (POR) - Liverpool (ANG) : 1-1
Buts : Lucho Gonzalez (8eme, sp) pour Porto - Kuyt (17eme) pour Liverpool

Helder Postiga n'Ă©tait pas sur la feuille de match.

Marseille (FRA) - Besiktas (TUR) : 2-0
Buts : J.Rodriguez (76eme) et D.Cissé (91eme) pour Marseille


Lamine Diatta était titulaire pour la rencontre contre Marseille. Il est malheureusement à l'origine du 2ème but marseillais avec une perte de balle à 20 mètres de ses buts.
Matt Moussilou n'est pas entré en jeu côté marseillais.


------------------------------


Groupe B
1ere journée
Schalke 04 (ALL) - Valence (ESP) : 0-1
But : Villa (63eme) pour Valence

Chelsea (ANG) - Rosenborg (NOR) : 1-1
Buts : Shevchenko (53eme) pour Chelsea - Koppinen (24eme) pour Rosenborg

Bjorn Tore Kwarme est entré à la 46ème minute pour cette rencontre face à Chelsea.

------------------------

Groupe C
1ere journée
Real Madrid (ESP) - Werder BrĂŞme (ALL) : 2-1
Buts : Raul (16eme) et Van Nistelrooy (74eme) pour Real Madrid - Sanogo (17eme) pour Werder BrĂŞme

Olympiakos (GRE) - Lazio Rome (ITA) : 1-1
Buts : Galletti (55eme) pour Olympiakos - Zauri (77eme) pour Lazio Rome

--------------------

Groupe D
1ere journée
Chakhtior Donetsk (UKR) - Celtic Glasgow (ECO) : 2-0
Buts : Brandao (5eme) et Lucarelli (8eme) pour Chakhtior Donetsk

Milan AC (ITA) - Benfica (POR) : 2-0
Buts : Pirlo (9eme) et F.Inzaghi (24eme) pour Milan AC



Mardi 18 septembre 20:18

[Résultats] Championnat CFA, CFA2, DH et inférieurs

Retrouvez tous les résultats amateurs en France en cliquant ici



Mardi 18 septembre 11:49

Stéphane HERNANDEZ suspendu 4 mois ->

La commission de discipline de la Fédération a condamné Stéphane Hernandez, joueur d'Amiens.
Il avait été expulsé avec la réserve d'Amiens dans une rencontre de CFA2 début septembre pour agression envers adversaire et insultes envers le corps arbitral. Il vient d'être suspendu 4 mois pour ces faits. Amiens devrait faire appel. Si l'appel est confirmé, il ne devrait jouer qu'à partir de janvier 2009.

Lundi 17 septembre 21:51

[Récompense] Frédéric Piquionne, meilleur buteur du mois d'août

En partenariat avec "Le Parisien-Aujourd'hui en France" et "France 2 Foot", Frédéric Piquionne a remporté le titre du meilleur buteur du mois d'août. L'attaquant monégasque réussit le début de saison le plus prolifique de sa carrière.

Que vous inspire cette distinction ?
C'est bien. Au-delà de l'aspect individuel, elle récompense notre groupe. Si je n'avais pas de bons passeurs, je ne pourrais pas marquer. C'est une grosse dédicace à toute l'équipe. Ça tombe sur moi, mais c'est collectivement important.

Vous n'avez jamais été un grand buteur. Cela peut-il changer ?
C'est clair. Ça peut être le bon moment. C'est la première fois que je marque autant. Il ne faut pas en rester là. Ce challenge est nouveau et intéressant. D'habitude, je suis passeur. Cette saison, je ne l'ai pas encore été. J'espère que ça va venir. Car à la fin d'un match, on regarde les statistiques. Elles sont importantes pour un attaquant.

Depuis votre arrivée en janvier, avez-vous le sentiment d'avoir franchi un palier ?
Je continue de progresser. Je suis à l'écoute de tout le monde dans ce groupe qui recèle des joueurs d'expérience. Aujourd'hui, je suis plus lucide devant le but, moins dispersé sur le terrain. A 28 ans, j'atteins l'âge de la maturité. Je suis dans un bon club, bien dans les vestiaires et sur le terrain. Je commence à savoir gérer un match.

Dans quel domaine ĂŞtes-vous plus performant ?
J'ai le sentiment d'avoir progresser dans la surface. Même si je donne des solutions sur les côtés, j'essaie d'être présent dans le carré. Je dois garder l'humilité, la concentration et la régularité nécessaire pour continuer à marquer et être décisif. Pourquoi, alors, ne pas viser tout en haut du classement des buteurs ?

D'autant qu'il y a l'Euro 2008 en fin de saison...
Cela m'oblige à un certain niveau de performance. Ce qui fera la différence, c'est notre classement en fin de saison et mon apport au collectif. Le groupe France est élargi. Je me dis qu'il y a une place à prendre.

Vous avez rattrapé le temps perdu à votre début de carrière ?
Il y a des choses à améliorer. Mais j'ai gommé beaucoup de mauvais points. J'ai encore des absences mais je suis plus concentré et lucide. Je suis très fier d'en être arrivé là.

Monaco n'est qu'une Ă©tape pour vous ?
J'espère déjà qu'on sera européens. De très grands joueurs sont passés par cet endroit paradisiaque. Je suis convaincu que Monaco restera le club où je vais m'épanouir. Avant, qui sait, de partir pour un plus grand club.

Source : Site de la Ligue



Lundi 17 septembre 18:31

[LDC] Lamine Diatta : "Besiktas vient chercher le nul"



Lamine Diatta ne s'imaginait pas revenir en France aussi vite lorsqu'il a fait le choix de s'expatrier en Turquie, au Besiktas Istanbul, cet été. Sur ce point-là, le tirage au sort de la première phase de la Ligue des champions a au moins fait un heureux. C'est avec beaucoup de plaisir que l'ancien Lyonnais et Stéphanois s'apprête à affronter Marseille au Vélodrome mardi. «Ça fait plaisir, d'autant plus que c'est Marseille, nous a déclaré le joueur de 32 ans. Maintenant, dans ces cas-là, les sentiments, on les laisse de côté. L'objectif avant tout, c'est de faire un résultat là-bas».

Pour être plus précis, son équipe se contenterait aisément du point du match nul. «Tout à fait, acquiesce le Sénégalais. Prendre un point à l'extérieur, ça serait déjà pas mal. Ça nous permettrait de bien nous lancer dans cette compétition. De toute façon, pour le moment, on ne se prend pas la tête. On ne s'est pas fixé d'objectif. On prend match par match. De toute façon, à part Liverpool, qui est sans doute l'équipe la plus constante au niveau européen ces dernières années, on sait que ce groupe (qui comprend également Porto, NDLR) est compliqué, mais très ouvert.»
 

La Turquie, «un championnat moins médiatisé, mais d'un niveau équivalent à celui de la L1»
 

Sur cette rencontre, Diatta espère apporter son «expérience», riche de deux participations en Ligue des champions avec Lyon en 2004 et 2005. «On sait qu'en ce moment, les Marseillais traversent une période difficile, poursuit-il, mais bon, quoi qu'on dise, ils ont toujours de grosses individualités. Il ne faut pas se fier à ça. A Marseille, on sait bien comment ça se passe. Ils perdent un match et c'est la crise. Ils en gagnent un et là tout le monde dit qu'ils seront champions. Nous, ce ne sont pas des choses qui nous touchent. On se focalise avant tout sur notre jeu». D'autant que le Besiktas, actuel deuxième du championnat de Turquie derrière Galatasaray, n'a pas préparé au mieux son rendez-vous européen en concédant le nul samedi à Ankaraspor (0-0). «On aurait préféré prendre les trois points, surtout qu'on a un but refusé à la dernière minute, mais c'est comme ça. Il faut faire avec. L'important, c'est Marseille. Si on marque rapidement, on peut les faire douter».
 

Sur son intégration au sein d'un championnat «moins médiatisé, mais d'un niveau équivalent à celui de la L1», celui qui a évolué à Marseille quelques semaines en 1999 avant d'être transféré à Rennes se dit «satisfait», mais s'il a dû attendre le week end dernier pour fêter sa première titularisation. «Je suis très content d'être là. J'ai été super bien accueilli, notamment à l'aéroport ! Pour l'instant, c'est difficile de parler de tout ça, parce que je découvre... En tout cas, ce qui est sûr, c'est qu'il y a, à Istanbul, une grosse ferveur autour du football. C'est aussi un peu moins tactique que la L1». Moins tactique que la Ligue 1, mais aussi plus déséquilibré. «C'est vrai. Il y a quatre grosses équipes qui se tirent la bourre, nous, Galatasaray, Fenerbahçe et Trabzonspor. On a tous le même but : être champions !». - E. T.
 

Source : L'Equipe



Dimanche 16 septembre 21:52

Lilian Compan : "Je m'Ă©tais mis pas mal de pression"



Samedi soir à Geoffroy-Guichard, les Caennais ont concédé leur quatrième défaite en cinq matches (3-0). Au coup de sifflet final, Lilian Compan (Photo L'Equipe) ne pouvait que reconnaître la supériorité stéphanoise. «Par moment, on les a un peu regardés jouer. Ils ont de belles individualités. Il aurait fallu être plus présent sur l'homme. En jouant de la sorte, on ne pouvait pas espérer grand chose. On a manqué d'envie, de caractère. Pour moi, c'est avant tout un problème mental». L'attaquant normand reconnaissait lui-même avoir manqué de lucidité lorsqu'ils manqua l'immanquable, seul à cinq mètres de la ligne (41e minute). «Si je marque, ça fait 2-1 et cela aurait peut-être changé la physionomie de la seconde mi-temps. Mais c'est comme ça... Je m'étais mis pas mal de pression avant ce match».

Compan fait référence ici à son grand retour dans le chaudron après avoir défendu le maillot vert de 2002 à 2005. Et à l'immense ovation qui accompagna son entrée sur la pelouse. «C'était une soirée spéciale pour moi. Je m'attendais à un bel accueil, mais pas à ce point ! Cela m'a fait chaud au cœur, et cela m'a fait aussi un peu sortir du match. Surtout après mon action manquée. Je n'y étais plus...». Sorti à la 56e minute, Lilian Compan a ensuite assisté, impuissant, au quatrième revers de son équipe après six journées. «Il ne faut oublier qu'on a deux matches en retard. Ceci dit, ce soir on est en position de reléguable. Ce n'est pas bon pour la confiance. Il va falloir vite relever la tête, et ce dès samedi face à Metz».

Source : L'Ă©quipe



Dimanche 16 septembre 21:09

[Résultats] Les résultats en L1, L2 et National - But de Sylvain Armand

Retrouvez tous les résultats détaillés en Ligue 1, Ligue 2 et National en cliquant sur ce lien



Dimanche 16 septembre 15:52

[L1, L2] Paroles d'entraineurs



Didier Tholot, entraineur de Libourne Saint-Seurin :
« Je suis très énervé, car je pense que nous avons fait des erreurs qui mettent en danger le groupe. Et, quand on est professionnel, on n’a pas le droit de mettre en danger le groupe. »

Philippe MONTANIER (entraîneur de Boulogne-sur-Mer) :
« C’est une grosse déception. On aurait pu gagner, mais la défaite n’est pas illogique. Nous avons été dedans dans les duels, friables en défense et peu inspirés en attaque. En plus, on fait trop d’erreurs. »

Frédéric ANTONETTI (entraîneur de Nice) : « Je suis vraiment très déçu par ce résultat parce qu’il y avait vraiment la place de faire beaucoup mieux. Malheureusement, nous avons dû courir après le score. Ensuite, entre la 45e et la 75e minute de jeu, nous aurions dû égaliser. En fait, nous avons manqué de détermination. »

Laurent BLANC (entraîneur de Bordeaux) : « On peut être satisfait d’un point pris à l’extérieur. Nous étions certes venus avec davantage d’ambition, mais nous nous sommes mis en difficulté en prenant un but dès les premières minutes. Cela dit, nous avons su préserver le score, il est vrai avec pas mal de réussite mais je félicite l’état d’esprit de mon équipe. Pour l’instant, à l’extérieur, notre bilan n’est pas mauvais. »

Rudi GARCIA (entraîneur du Mans) : « Après trois défaites de rang, on avait vraiment à cœur de renouer avec le succès pour faire plaisir à nos supporters et retrouver une dynamique positive. Pour cela, il fallait réaliser une bonne performance contre Valenciennes, qui n’était pas deuxième par hasard. Le plus gros point positif est peut-être de ne pas avoir pris de but, ce qui ne nous était plus arrivé depuis la première journée (contre Metz, 1-0). On a su se montrer réalistes en marquant au bon moment, le talent de De Melo faisant la différence. »



Samedi 15 septembre 19:45

[Ligue 1] Hérita Ilunga expulsé !

Ce samedi après-midi, Hérita Ilunga s'est fait expulser lors de Marseille-Toulouse. Mais cela n'a pas empêché les Toulousains d'aller gagner contre l'OM sur le score de 2 buts à 1.

Matt Moussilou est entré en seconde mi-temps du côté de l'OM.

Samedi 15 septembre 13:10

Anthony Le Tallec, écorché vif

D’autres qui lui auraient goûté tant de sollicitations. Mais Anthony Le Tallec a eu un sérieux coup de blues en examinant les propositions estivales. « Écosse, Grèce, Turquie, j’en ai reçu d’un peu partout, glisse t- il, le visage fermé. Du coup, j’ai grandi pendant ce mercato. » Lui seul sait ce qui serait advenu sans l’offre mancelle, le 31 août. Aurait-il ruminé sa peine avec la réserve de Liverpool ? Fini par accepter l’offre mirobolante de Hearts of Midlothian ? « L’argent, c’est bon… », soupire-t-il. Mais il troquerait volontiers un compte en banque bien fourni pour un compteur buts plus volumineux. Lorsqu’il assure que « chaque club m’a fait avancer », on devine moins de satisfactions que de souffrances. Lancé dans le grand bain à l’âge du permis accompagné, le Havrais a mal supporté l’intérêt malsain que beaucoup lui ont porté. « Le foot, dit-il, parfois, ça déçoit. Surtout humainement. »

Sensible, le champion du monde des moins de 17 ans (en 2001) a traîné en route. Du côté de Liverpool, d’abord. Puis de Saint-Étienne, Sunderland et Sochaux. Tant et si bien qu’il a longuement réfléchi, cet été, pour ne pas se tromper. Encore. « Je devais absolument trouver le bon club. Il s’agit d’un tournant dans ma carrière, insiste-t-il. Il restait une semaine lorsque l’affaire a capoté avec Sochaux. Pourtant, j’ai pris mon temps. Et puis, je voulais absolument jouer en France pour rester médiatisé. Mon père m’a conforté dans mon choix du Mans. »

Longtemps, le « cousin » de Florent Sinama-Pongolle s’est abîmé en prêt. « Aujourd’hui, je suis beaucoup plus mûr. Lorsqu’on me demande mon âge (22 ans), les gens me disent parfois : “Ce n’est pas vrai.” Et pourtant. J’ai peut-être gagné la Ligue des champions (avec Liverpool en 2005), la Coupe de France (en 2007 avec Sochaux), mais je n’ai pas encore tout donné. Je dois me lancer. » Sa saison dernière, à Sochaux, où il inscrivit le but de l’égalisation à 2-2 à la 116e minute de la finale de la Coupe de France, y a un peu contribué. Mais, cette fois, c’est le corps qui a lâché. « Je suis arrivé avec une pubalgie, regrette-t-il. Je n’ai vraiment pas été aidé par les blessures. Mais, aujourd’hui, je sais que je peux enfin exploiter toutes mes qualités. Je suis à 100 %. »

« Il a plus besoin de récupérer ce qu’on lui a fait avaler depuis son arrivée que d’enchaîner les matches, relève Arnaud Cormier, l’entraîneur adjoint. Mais ça devrait aller. » De toute façon, Le Tallec n’est plus un homme pressé. « Le président et Daniel Jeandupeux sont vraiment motivés, apprécie l’attaquant. Pour l’instant, je suis seulement prêté six mois, mais c’est différent des fois précédentes. Il existe un projet pour me stabiliser pendant deux ou trois ans. » Largement suffisant pour ajouter d’autres succès à son premier, glané jeudi après-midi avec Hassan Yebda et Brahim el-Bahri, lors du tournoi hebdomadaire de tennis-ballon.

L'Ă©quipe du 14 septembre 2007



Samedi 15 septembre 08:40

[Interview] Michel Platini, dans l'Equipe du 14 septembre 2007

Retrouvez l'interview de Michel Platini, prĂ©sident de l'UEFA,  qu'il a donnĂ© au journal l'Equipe vendredi 14 septembre, après la dĂ©faite des Bleus face Ă  l'Ecosse



« ÉTIEZ-VOUS au Parc des Princes, mercredi, pour lematch des Bleus face àl’Écosse ?

– Oui.

– Qu’en avez-vous pensé ?

– (Il sourit.) Entant que président de l’UEFA, je suis neutre…

– Et comme spectateur ?

– Déjà, j’avais prévu de venir parce que je pensais qu’entre le match en Italie et celui-ci,Thierry (Henry) allait égaler voire dépasser mon total de buts en équipe de France (41).

J’avais prévu de venir depuis longtemps pour cela, et uniquement pour cela. Par principe, je ne vais pas voir les matches de l’équipe de France. Quand tu es français et président de

l’UEFA, cela porte toute de suite à suspicion, ce n’est pas la peine. Mais je n’irai pas aux Féroé. (Il sourit.)

– Aviez-vous prévu un geste spécial , si Henry avait marqué ?

– J’y avais pensé, mais je ne savais pas quoi faire. Je lui donne une photo dédicacée ? Une coupe ? (Il rit.) Je l’ai vu au stade, quand même. Je lui ai dit que ce serait pour une prochaine

fois.

– Vous aviez vraiment envie de lui rendre hommage.

– Oui, parce que je suis content que ce soit lui qui batte ce record. J’aime bien Thierry. J’aime bien l’homme, le footballeur. Je préfère que ce soit lui que d’autres.

– Qu’est-ce qui vous plaît tant chez lui ?

– C’est difficile d’entrer dans les détails. Mais Cruyff était mon idole et je trouve qu’il a des airs de Cruyff quand il part au but.

– Il a manqué contre l’Écosse ?

– Forcément... Quand j’étais sélectionneur, je n’avais pas envie que les gens parlent trop dans le détail du jeu de mon équipe. Je ne veux pas faire la même chose aujourd’hui. Tout ce que je vais dire, ce sera une impression d’ensemble… Mais en gros, les Français n’ont pas su comment prendre les Écossais. Les autres, en même temps, ont tiré deux fois au but en deux matches et ont pris 6 points. Dans un match comme celui-là, il faut éliminer à un moment

ou à un autre. Les Français ne l’ont pas fait, pas assez.

– En tant que président de l’UEFA, cela vous inquiète-t-il de voir l’équipe de France en danger pour la qualification à l’Euro 2008 ?

– Non. Parce que si la France n’y va pas, il y aura l’Italie ou l’Écosse, et au niveau du public, ce sera pareil. Bon, la France est un grand nom du foot mondial. Mais je ne peux pas comparer aux Italiens ou aux Écossais, qui ont voté pour moi… (Il sourit.)

– Arrivez-vous à rester neutre, quand vous assistez à un match ?

– Non. C’est aussi pour ça que je ne vais pas voir la France. Ça et la suspicion, s’il y a une erreur d’arbitrage.

– On a suffisamment parlé des arbitres ces derniers temps.

– Ah bon ?

– Avec Raymond Domenech...

–  Oui. Il a dit une chose, il a Ă©tĂ© puni.

– Il a dit une chose ou une bêtise ?

– Il a dit une chose qu’il n’a pas su prouver. On ne peut pas tolérer qu’un éducateur dise que les Italiens ont acheté un match.

– Domenech a une personnalité à part et l’exprime régulièrement. Quel regard portez-vous sur lui ?

– Ce n’est pas une personnalité à part, c’est sa personnalité. J’ai joué contre lui il y a trente ans, il était exactement comme ça

– Mais aujourd’hui, il est sélectionneur...

– Quand tes enfants disent une bêtise, tu leur tapes sur les doigts. On lui a tapé sur les doigts, c’est tout. Comme ça, il apprendra à faire attention à ce qu’il dit. En plus, c’est un homme de théâtre. Il devrait connaître le sens des mots.


 

– Au niveau de l’actualité française, Gérard Houllier va aussi être nommé DTN. Qu’en pensez-

vous ?

– Gérard Houllier a toujours été considéré comme un bon DTN. Je pense que c’est une bonne initiative.

– Votre rôle de président de l’UEFA vous empêche-t-il de vivre autant d’émotions qu’avant ?

– Je les vis un peu moins, car je vis les émotions autour du football. C’est un peu plus compliqué. Comme il est compliqué d’être dans un stade le jour où un arbitre siffle un penalty contre une équipe et que les supporters se retournent tous vers vous.

– Vous nous amenez vers la vidéo.

– Vous pouvez aller où vous voulez, mais vous ne la verrez jamais !

 - Quand vous voyez le nombre de gens qui militent pour çaÂ…

– (Il coupe.) Quand je vois le nombre de gens qui militent pour payer moins d’impôts…

– Quand on dit que c’est le sens de l’histoire…

– Je dis que c’est faux. L’arbitrage à trois est obsolète. Mais entre rendre le football inhumain et l’améliorer, je suis pour l’améliorer et augmenter le nombre d’arbitres. Où est la vidéo ?

Dans le rugby et au tennis. Mais c’est pour voir si la balle a passé la ligne. L’International Board a accepté que l’on fasse des essais. On essaye. Mais c’est difficile. On a du mal à

trouver le bon moyen technique. Nous, on a les poteaux qui compliquent la vision.

– L’augmentation du nombre d’arbitres peut-elle être mise en place rapidement ?

– On va voir si je suis puissant auprès de (Sepp) Blatter (président de la FIFA).

– Vous pensez l’être ?

– Oui. En tant que président de l’UEFA.

– Autre sujet qui fait débat : votre projet de réforme d’accès à la Ligue des champions. Il a évolué par rapport à votre projet initial.

–  Mais il nÂ’en est pas très Ă©loignĂ©. Mon premier projet date dÂ’il y a quatre ans. Je me suis rendu compte que personne nÂ’avait envie de changer dans ces proportions. En revanche, on doit Ă©quilibrer lÂ’accessit Ă  la C 1.

– Avez-vous cédé aux pressions des grands pays ?

– Je n’ai rien cédé puisqu’on a encore rien décidé. Mais les grandes nations, l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre, sont pour moi. L’Allemagne ne s’est pas prononcée. Il n’y a que la

France qui est contre. Dans mon projet, cinq champions de pays et quatre vainqueurs de Coupe apparaissent, soit neuf champions en plus. Ça reflète plus une Ligue de champions.

– N’avez-vous pas peur que ce projet relance une guéguerre entre Fédérations et Ligues ?

– En France ! Juste en France ! Moi, je suis président de cinquante-trois pays. Je dois penser à tout le monde. L’autre jour, Arsène Wenger a dit qu’on allait baisser le niveau de la compétition. Mais comment on fait, alors, pour développer le football dans les autres pays ? Si on veut augmenter le niveau, on met huit anglais, huit espagnols, huit italiens, et les autres, ils crèvent. Mon rôle, ce n’est pas d’enrichir les grands clubs. C’est de développer le football.

– Vous sentez-vous l’âme d’un syndicaliste au milieu du MEDEF, tout en étant patron vous-même ?

– (Il sourit.) Non. Je pense juste qu’avec l’arrivée de Blatter en 1998, on a commencé à reconnaître les familles du football, les joueurs. Il faut moraliser le football. Notre

génération a contribué à amener l’argent et aujourd’hui, des gens viennent pour faire du pognon.

– Vous disiez tout à l’heure que Domenech n’avait pas changé. Vous non plus, non ?

– J’ai peut-être perdu cette arrogance que j’avais… et que lui n’a pas perdue. (Il rit.) J’aime beaucoup Raymond, parce qu’il a un côté fédéral, un côté foot. Il défend vraiment les valeurs de la Fédération. Après, sur la forme, il devrait faire attention. Raymond, il mettait déjà des coups en 1974. On ne va pas le changer.

– Quel regard portez-vous sur l’évolution du jeu ?

– Il y a autant de talents qu’avant, mais ce serait bien que les entraîneurs les laissent s’exprimer un peu plus. Aujourd’hui, les entraîneurs rationalisent tout. En équipe de

France, tu as Ribéry à droite, Malouda à gauche et deux récupérateurs. Il y a vingt ans, tu aurais peut-être fait Malouda en 6, Ribéry en 8, Anelka à droite, Benzema à gauche, Nasri en

meneur de jeu et Trezeguet en pointe.

– Pourquoi cette évolution ?

– Parce que la défaite devient un drame. Tu ne joues plus pour gagner, mais pour ne pas perdre. Vous (la presse) êtes les premiers à tuer l’entraîneur s’il perd. Alors, lui, il ne

veut pas perdre ! De manière générale, je dirais même qu’en moyenne, il y a plus de talent. Mais c’est un peu trop bloqué. Au Parc, je n’ai pas vu un dribble, à part Ribéry, un peu Nasri, aussi.


 

– Depuis la Coupe du monde 1998, on parle régulièrement de votre jalousie supposée…

– (Il coupe.) C’est étonnant ça, hein ?

– Comment réagissez-vous à ces propos ?

– Je ne réagis pas. On a dit que j’étais homosexuel, que j’étais jaloux. . . Que voulez - vous répondre ? Quand un journaliste vous demande ce que vous pensez d’un match, vous ne pouvez pas toujours dire que les Français ont été bons ! C’était pareil avec Kopa quand il nous critiquait. Il était jaloux parce qu’on gagnait plus d’argent.

– Vous le disiez, vous ?

– Bien sûr ! On disait les mêmes conneries ! C’est pour ça que je m’en fous. Ce n’est pas très important. Et ce n’est pas vrai. »

 

JEAN-MARC BUTTERLIN,

THIERRY MARCHAND

et SÉBASTIEN TARRAGO

L'Ă©quipe du vendredi 14 septembre 2007



Samedi 15 septembre 08:30

[Résultats] 7ème journée Ligue 2


 

Ligue 2 - Les résultats du samedi 15 septembre (7ème journée)

Ajaccio - Amiens : 1-0
But : Marcos (17eme) pour Ajaccio

Boulogne - Châteauroux : 1-3
Buts : Perrinelle (57eme) pour Boulogne - Vandenbossche (58eme), Lachuer (83eme) et Mathlouthi (88eme) pour Châteauroux

Gueugnon - Clermont : 1-1
Buts : Maurel (61eme) pour Gueugnon - Lesoimier (40eme) pour Clermont

Guingamp - Montpellier : 0-2
Buts : Oliseh (64eme) et Montano (80eme) pour Montpellier

Libourne-Saint-Seurin - Bastia : 2-4
Buts : Deranja (62eme et 70eme) pour Libourne-Saint-Seurin - Licata (46eme), Lorenzi (65eme, sp) et Ben Saada (86eme et 90eme) pour Bastia

Niort - Angers : 0-1
But : Do Marcolino (52eme) pour Angers

Troyes - Reims : 4-2
Buts : Bettiol (14eme), Enza Yamissi (57eme), Noro (61eme) et Danic (85eme) pour Troyes - Assous (53eme) et Barbier (64eme) pour Reims

Dijon - Le Havre : 2-3
Buts : Mandanne (45eme) et Mangione (56eme) pour Dijon - Hoarau (50eme, sp) et Nikezic (66eme et 75eme) pour Le Havre
 
Grenoble - Brest : 3-1
Buts : Glombard (28eme), Akrour (35eme) et Dja Djedje (54eme) pour Grenoble - De Carvalho (44eme, sp) pour Brest


Classement

1/ Le Havre, 16 ts
2/ Grenoble, 14 pts
3/ Troyes, 14 pts
4/ Nantes, 13 pts (-1)
5/ Montpellier, 13 pts
...
16/ Guingamp, 8 pts
17/ Boulogne, 8 pts
18/ Amiens, 4 pts
19/ Libourne, 4 pts
20/ Gueugnon, 4 pts



Vendredi 14 septembre 18:48

[Transfert] Loïc Chavériat à Sète !

Loïc Chavériat vient aujourd'hui de signer à Sète (National).

Il rejoint une grande colonie d'ex-stéphanois : Thierry Laurey, Pierre Haon, Mathieu Chabert et Jean-Pascal Beaufreton.

Vendredi 14 septembre 12:24

Papé Thiaw à l'essai à Boulogne ->

Pape Thiaw est à l'essai à Boulogne/Mer, qui évolué cette saison en L2.

Source : francefootball.

Vendredi 14 septembre 06:50

[Enjeux] Ligue 2, 7ème journée


Enjeux

Jeux et Enjeux, 7ème journée Ligue 2

Libourne Saint-Seurin - Bastia : Bridonneau, Jau, Barthelemy et Fred Mendy font partie du groupe bastiais. Florent Perraud et Lilian Astier font partis du groupe libournais.
Grenoble - Brest : Première apparition d'Anthony Gauvin dans le groupe brestois.
Troyes - Reims : Ousmane devrait faire parti du groupe s'il ne se ressent plus de sa blessure.
Ajaccio - Amiens : Medjani fait partie du groupe ajacéen. Stéphane Hernandez n'est pas dans le groupe (suspendu).
Niort - Angers : Randriana fait partie des 18 niortais.
Guingamp - Montpellier : Carotti et Sakho sont dans le groupe montpelliérain.
Boulogne/Mer - Châteauroux : Kamara n'est toujours pas dans le groupe castelroussin
Gueugnon - Clermont : Laurent Morestin est forfait pour cette rencontre (blessé aux adducteurs). Stephen Vincent et Bertrand Fayolle devraient être opérationnels.
Dijon - Le Havre.
 

Nantes-Sedan aura lieu lundi 17 septembre sur Eurosport.
 

DĂ©claration d'Anthony Gauvin sur le site de Brest :
"Je suis dĂ©jĂ  heureux de faire partie du groupe qui va se rendre Ă  Grenoble après les 2 dernières rencontres effectuĂ©es en CFA2 et en amical vendredi dernier contre Lorient. Je ne suis pas encore Ă  100% de mes moyens mais j'espère apporter ma pierre Ă  l'Ă©difice au sein du collectif. Il va falloir ĂŞtre costaud et ĂŞtre bien concentrĂ© dès le dĂ©but du match car nous allons avoir fort Ă  faire face Ă  cette Ă©quipe de Grenoble."
 



Jeudi 13 septembre 18:16

[Transfert] Emmanuel Dubicky Ă  Annonay

Emmanuel Dubicky retourne dans son club d'origine, à Annonay, qui joue en PHR. Il évoluait depuis plusieurs saisons à Rhône-Vallées.

Merci Ă  Alain pour l'information.

Jeudi 13 septembre 07:17

[RĂ©sultats] Championnat suisse, argentin et russe

Retrouvez des résultats en Argentine, Russie et Suisse en cliquant sur ce lien



Mercredi 12 septembre 18:55

[Mercato] Lucien Mettomo non conservé à Norwich

Lucien Mettomo est toujours Ă  la recherche d'un club. Il a fait un essai Ă  Norwich, mais l'entraineur local ne le trouve pas en forme physiquement.



Mercredi 12 septembre 07:03

[Résultats] National, 7ème journée


 

National - Les résultats du mardi 11 septembre (7ème journée)

Créteil - Nîmes : 2-0
Buts : Guedioura (11eme) et Maïga (41eme) pour Créteil

Calais - Martigues : 4-4
Buts : Boutoille (18eme), Penachio (30eme), Marque (67eme) et Danset (75eme) pour Calais - Letzleter (45eme, csc), Dale (49eme), Ouatarra (83eme) et Dale (85eme) pour Martigues

Paris FC - Romorantin : 2-1
Buts : Tsintseme (11eme) et David (70eme) pour Paris FC - Dudoit (77eme, sp) pour Romorantin

Beauvais - Vannes OC : 0-4
Buts : Sammaritano (9eme, 30eme et 36eme) et Haguy (13eme) pour Vannes OC

Cherbourg - Laval : 2-0
Buts : Adnane (45eme) et Barré (54eme) pour Cherbourg

Pau - Sète : 0-1
But : El Hajaoui (78eme) pour Sète

Rodez - Istres : 1-0
But : Souyeux (36eme) pour Rodez

Arles - Villemomble : 2-1
Buts : Aliaoui (56eme) et Zaaboub (90eme, sp) pour Arles - Diallo (37eme) pour Villemomble

Cannes - Louhans-Cuiseaux : 0-0

Entente SSG - Tours : 0-1
But : N'Diaye (16eme) pour Tours

Classement

1/ Tours, 13 pts
2/ Nîmes, 13 pts
3/ Sète, 12 pts
4/ Arles, 12 pts
5/ Cherbourg, 11 pts
...
16/ Vannes, 6 pts
17/ Paris FC, 7 pt
18/ Romorantin, 6 pts
19/ Villemomble, 6 pts
20/ Pau, 4 pts



Mercredi 12 septembre 06:51

[Interview] Hervé Didier, entraîneur de Feurs (DH)

Avec trois victoires en autant de rencontres, l’US Feurs est co-leader du championnat d’Honneur Ligue en compagnie de Firminy. Le coach, Hervé Didier, revient sur un début de saison en boulet de canon.

Hervé, revenons tout d’abord sur la large victoire de ton équipe face à la réserve de St-Priest (victoire 4-1)
C’était un véritable test face à une équipe qui joue la montée. Sincèrement, c’est pour cette raison qu’on la craignait. Mais finalement, le match s’est bien déroulé et on a fait une grosse première période. Après, nous avons pu gérer en deuxième.

Trois victoires en trois matches. T’attendais-tu à un tel début de championnat ?
Non, même si on espérait effectuer tout de même un bon départ. Nous sommes sur la continuité de la saison dernière, surtout au niveau du secteur défensif puisque nous avons réussi à garder tout le monde. C’est vraiment du côté de l’offensif que l’on a fait venir des joueurs pour être plus efficace. Le fait de pouvoir marquer plus de buts nous change de l’an dernier.

Pour finir, quel est ton avis sur le match de ce week-end face Ă  Croix-de-Savoie ?
Ce sera très difficile surtout face à une équipe réserve qui a la possibilité d’être renforcée par des éléments de CFA. On va être attendu au tournant. A nous d’assumer ce nouveau statut !

Merci Ă  Actufoot42



Mardi 11 septembre 20:29

Classement des buteurs en France et Ă  l'Ă©tranger



Les Anciens Verts buteurs en France :

Voici les buteurs en France depuis l'ouverture de la saison 2007-2008.

Grégory Dutil et Frédéric Piquionne mènent les débats avec 4 buts inscrits.

Joueur
Club
Division
Buts
Piquionne Monaco Ligue 1 4
Dutil Toulon CFA 4
Cardona Le Pontet CFA 2 3
Riou Feurs DH 2
Hognon Nice Ligue 1 2
Mendy F. Bastia Ligue 2 2
Ech Chergui Nîmes National 2
Maire Vesoul CFA 1
Agasson Viry-Chatillon CFA 2 1
Amari Chasselay DH 1
Compan Caen Ligue 1 1
Slimani Andrézieux B DH 1
Armand Paris SG Ligue 1 1
Hellebuyck Nice Ligue 1 1
Jau Bastia Ligue 2 1
Fayolle Gueugnon Ligue 2 1
Perrin J. Cannes National 1


Les Anciens Verts buteurs Ă  l'Ă©tranger :

A l'étranger, les buteurs sont séparés suivant le type de championnat (été-été ou bien janvier-décembre).

Eté-Eté

Joueur
Club
Pays
Buts
Boudarène Litex Lovech

Bulgarie

2
Chedli Sion

Suisse

1

Bangoura Olympic Baku AzerbaĂŻdjan 1
Baudry Delémont Suisse
1
Folly Sheffield United Angleterre
1

Janvier-DĂ©cembre

Joueur
Club
Pays
Buts
Aloisio Sao Paulo
Brésil
4
Alex Dias Fluminense
Brésil

3

Luiz Alberto Fluminense
Brésil
2
Panov Torpedo Moscou
Russie

2

Korghanin Lokomotiv Moscou
Russie

1

Koudriachov Shinnik Russie 1




Mardi 11 septembre 19:36

[Résultats] Championnat CFA, CFA2, DH et inférieurs

Retrouvez tous les résultats des championnats allant du CFA à la seconde division de district en cliquant sur ce lien.



Lundi 10 septembre 11:37

[RĂ©sultats] National et Ă©quipes de jeunes : expulsion de Fabien Debec

Retrouvez tous les résultats du National et des entraîneurs d'équipes de jeunes en cliquant sur ce lien.



Lundi 10 septembre 07:49

[Résultats] Les résultats à l'étranger du week-end du 8 et 9 septembre 2007

Retrouvez tous les résultats à l'étranger de ce week-end en cliquant sur ce lien



Samedi 08 septembre 13:50

[Résultats] National, 6ème journée


 

National - Les résultats du vendredi 7 septembre (6ème journée)

Vannes OC 1-1 Créteil
 Istres 0-0 Beauvais
Laval 4-0 Rodez
Villemomble 0-0 Cherbourg
Louhans-Cuiseaux 2-2 Pau
Tours FC 1-2 Arles
Nîmes 2-0 Paris FC
Sète 4-0 Entente SSG
Martigues 2-2 Cannes ; expulsion Debec
Romorantin 2-2 Calais

Classement

1/ Nîmes, 13 pts
2/ Istres, 11 pts
3/ Tours, 10 pts
4/ Sète, 9 pts
5/ Cannes, 9 pts
6/ Arles, 9 pts
-/ Beauvais, 9 pts
8/ Entente SSG, 9 pts
9/ Cherbourg, 8 pts
10/ Rodez, 8 pts
11/ Martigues, 8 pts
12/ Louhans-Cuiseaux, 8 pts
13/ Calais, 7 pts
14/ Laval, 7 pts
15/ Romorantin, 6 pts
16/ Vannes, 6 pts
-/    Villemomble, 6 pts
18/ Créteil, 4 pts
19/ Pau, 4 pts
20/ Paris FC, 1 pt
 

Retrouvez lundi toutes les performances en détail de nos anciens joueurs



Samedi 08 septembre 13:43

[France] RĂ©sultats matchs amicaux (Amiens, Brest, Lorient)



2 matchs amicaux ont eu lieu hier soir concernant plusieurs anciens joueurs

Brest - Lorient : 1-2
Buts : De Carvalho (70eme) pour Brest - Moura (11eme, 51eme) pour Lorient

Brest
Elana (Lachuer, 46eme) - Richetin, Gauvin (Jeannel, 75eme), Thomas, D.Stinat (Bourgis, 46eme) - Guegan, Ferradj (Bouard, 62eme), Sitruk, Collet (De Carvalho, 62eme) - Viale, Ayité (Socrier, 46eme)

Lorient
Audard (Cappone, 46eme) - Cantareil, Ciani, Genton, Boutruche - Namouchi (F.Robert, 61eme), B.Robert, Hautcoeur, Jallet (Bourhani, 61eme) - Moura (FanĂ©n 61eme), Nimani (Pinard, 61eme)
 

Cercle de Bruges - Amiens : 0 -1
But : Heitzmann (35eme) pour Amiens

Amiens : CHABBERT puis BENVEGNU (46e), LAHAYE puis KADIR (46e), DE PARSEVAL puis HERNANDEZ (46e), VAIRELLES puis JOHNSON (80e), BOCHE puis BOUKA-MOUTOU (73e), HAMED, BURON puis AIT AHMED (70e), LEVRAT puis DERUDA (80e), GIRESSE puis PERCHET (72e), HEITZMANN puis RAYNIER (59e), RABIHOU puis ROYE (70e).

A noter qu'à Amiens, Stéphane Hernandez a été exclu la semaine avec la réserve contre Roye. Il risque plusieurs matchs de suspensions.



Samedi 08 septembre 13:36

[Belgique] D2 et D3 suspendues

Il n'y aura pas de match de D2 et de D3 ce week-end en Belgique. Vendredi, un tribunal agissant en référé a ordonné la suspension des deux championnats, suite à un conflit entre la Fédération belge et deux clubs, Namur et Geel, qui réclament en vain leur promotion de D3 en D2.
 

Promu en D2 au printemps dernier, Geel n'avait pas obtenu à temps la licence professionnelle lui permettant de disputer le championnat de D2. Namur avait alors réclamé, sur la base de critères sportifs, le droit d'être promu en D2 en lieu et place de Geel. Face au refus de la fédération de leur accorder leur promotion, les deux clubs avait fait appel à la justice. La suspension ordonnée vendredi durera jusqu'à ce qu'une décision sur le fond soit prise par la Cour d'appel de Liège. Trois journées ont déjà été disputées en D2 et une en D3.
 

«Il est dommage que certains clubs ne savent pas se ranger derrière des décisions prises par la Fédération. Si l'on continue à procéder de la sorte, il sera de plus en plus difficile d'organiser une compétition d'une manière normale», a regretté le président de la Fédération belge, François de Keersmaecker.

http://www.lequipe.fr/Football/breves2007/20070908_123553Dev.html

De ce fait, Anthony Bartholomé ne jouera pas ce week-end, ni Yann Synaeghel.

Vendredi 07 septembre 16:23

Retour en détails sur la carrière de Marc Zanotti



A l'instar d'un Fred Brando l'an dernier au STV 83, notre département a eu la fierté de voir revenir il y a quelques saisons un autre de ses enfants chéris en la personne de Marc Zanotti. Ce dernier aujourd'hui St Cyrien a tout connu durant une carrière professionnelle bien remplie (Bordeaux, St Etienne, Nancy, Caen , Nîmes) mais son regard sur le football reste le même qu'à ses débuts au Racing où il affichait déjà des prédispositions largement au dessus de la moyenne.
Un parcours sinusoïdal au possible d'un but lourd de sens pour cet Italien d'origine à La Fiorentina lors de la deuxième phase de ligue des champions en 2000 sous les couleurs bordelaises à l'oubli à Caen tracassé par des blessures à répétition.

Véritable amoureux du jeu et des valeurs, il était prédestiné à un come back dans le Var tel qu'il l'explique : « J'étais en fin de contrat à Nîmes et je voulais retourner au Sporting, histoire de boucler la boucle. Je me sentais capable de rendre des services tout en me rapprochant de mes racines. Malheureusement il n'y a pas eu de retour. Comme je connaissais bien Jeannot Susini j'ai signé à St Cyr en DH car je prends toujours du plaisir sur le terrain. Bien sur quelque fois il faut se faire violence mais par exemple les mises au vert ne manquent pas. Je n'ai plus de contraintes et de ce fait je préfère raisonner année après année sans tirer des plans sur la comète. » Logiquement les priorités ont changé pour Marco, père de Lina et Stella et marié à Aurore rencontrée à Nancy qui est de son propre aveu : « La seule bonne chose qui me soit arrivé en Lorraine parce qu'avec Boloni les rapports étaient difficiles. » Ainsi s'il ambitionne de rester dans ce milieu qu'il connaît trop bien c'est désormais de l'autre côté de la barrière. Pour cela il n'a rien laissé au hasard : « J'ai eu dernièrement mon DEF complet ainsi que le BEES II. Je veux me stabiliser et trouver une reconversion dans un club ou une collectivité en tant qu'éducateur. Je suis ouvert à toutes propositions car j'ai vraiment envie de faire partager l'expérience acquise auprès d'entraîneurs de renom comme Rolland Courbis, Elie Baup, ou Robert Nouzaret. »

Bordeaux, le début du rêve

S'il avoue marcher à l'affectif pour pouvoir donner la pleine mesure de son talent, Marc Zanotti ne cache pas l'importance qu'a eu le premier nommé dont la fibre toulonnaise n'est plus à démontrer tout comme ses qualités de défricheur de jeunes talents. Alors que ce milieu gauche élancé fait les beaux jours du Sporting Club de Toulon en National, il s'apprête à faire le grand saut dans le milieu professionnel. Retour sur un transfert à sensation : « C'est Patrick Vernet un de mes coéquipiers de l'époque qui m'avait pris sous son aile qui m'a rapproché de Rolland Courbis alors entraîneur aux Girondins de Bordeaux. Ce fut l'élément déclencheur et tout s'est fait rapidement. »
Saison 96/97, le début d'un rêve pour l'intéressé qui a toujours baigné dans l'ambiance football et auquel on prédisait très tôt une haute destinée dans le microcosme du ballon rond. D'autant que d'entrée tout se passe idéalement : « Au départ je ne devais faire que la préparation et au final j'ai joué 20 matchs. Il y avait déjà Kaba Diawara avec lequel j'avais joué au Sporting. C'était un rêve de gosse mais pas un objectif. J'ai franchi le cap mentalement pendant notre année en 17 ans Nationaux et après tout s'est fait naturellement. » Signe du destin il inscrit son premier but à Lens le jour de son anniversaire le 13 novembre lors d'une victoire girondine (4-3). Un article paru dans l'Equipe intitulé "Diawara / Zanotti les frères de la Côte" stigmatise l'importance prise par les deux varois dans le jeu collectif aquitain.
En fin de saison Marco dispute même les jeux méditerranéens sous les ordres de Raymond Domenech prouvant ainsi qu'il est sur la bonne trajectoire. Sentiment confirmé puisqu' après le départ de « Rolland la science » du côté de la Canebière son successeur en Gironde Guy Stephan continue de lui faire confiance mais une hernie inguinale l'arrête en pleine ascension. Retour sur un moment difficile à vivre : « J'avais fait toutes les rencontres en préparation comme titulaire et puis cette blessure ainsi qu'une autre à la cheville m'obligent à passer la main. C'était regrettable surtout qu'en décembre Elie Baup prend les rênes de l'équipe car les résultats étaient décevants. Comme il n'était pas un adepte du turn over j'avais la sensation de végéter. En fin de saison j'ai demandé à être prêté car il fallait que je joue. »



Le début d'un long périple pour un Marc Zanotti qui rejoint les rangs de l'AS Nancy Lorraine et qui découvre le rugueux climat local ainsi qu'un entraîneur qui l'est tout autant avec Lazlo Boloni. « Avec le recul c'était une erreur de casting. Il n'y avait aucune communication, c'est le vrai gars de l'Est assez autoritaire et fermé mais c'est son caractère et cela ne remet pas en cause ses compétences. Il a eu des résultats à Rennes notamment mais pour moi c'était injouable.

J'ai eu la chance de pouvoir rebondir à St Etienne où j'ai passé 6 mois fantastiques sous les ordres de Robert Nouzaret. On finit champion de D2 dans une ambiance exceptionnelle car la communion était totale avec les supporters et je ne regrette pas d'être parti de Bordeaux
qui rafle aussi le titre en Ligue 1 avec les Benarbia, Micoud, Laslandes ou Wiltord. Le Chaudron c'est quelque chose et on sent un engouement vraiment particulier autour de l'équipe. Je me souviens qu'avec Sablé et Guillou on avait fait des parodies sous forme de vidéo sur les autres joueurs et le staff technique. On s'était vraiment bien marré sur ces coups là. » Alors qu'il aurait souhaité poursuivre l'aventure verte, Marco doit revenir à Bordeaux trop gourmand financièrement pour finaliser un transfert longtemps évoqué. Un regret sur le coup mais une opportunité de connaître des moments d'exception via la Ligue des champions.

Toldo, Di Livio, Battistuta et moi et moi et moi

Un arbre qui cache la forêt mais un tourbillon d'émotions pour un Transalpin d'origine qui revendique toujours autant cette fibre surtout après le récent titre de champion du monde. Ainsi c'est à Florence contre La Fiorentina qu'il va vivre le point culminant de sa carrière tel qu'il l'explique : « On est mené 3-1 et je rentre à 20 minutes de la fin. En face il y avait Toldo, Battistuta, Di Livio, ou Rui Costa et ma famille dans les tribunes. Je marque d'un tir croisé du gauche et je donne la passe décisive sur le but de l'égalisation à 3-3. Je sauve ma saison car dans l'ensemble Elie Baup ne me faisait pas confiance. » Comme précédemment Marco préfère partir pour retrouver du temps de jeu.

C'est à Caen qu'il atterrit en D2 avec un challenge sportif intéressant à relever car c'est la montée qui est en ligne de mire. Mais dans les faits tout se complique très vite : « Je remplaçais Rothen qui venait de signer à Troyes et je découvre une ambiance assez tendue car il y avait des clans au sein du groupe. Les nouveaux étaient mal vus dans l'ensemble et en plus on se retrouve dernier après 8 journées. En janvier après un tacle par derrière d'un défenseur de Wasquehal je suis victime d'une fracture tibia péroné qui me coûte 6 mois d'arrêt. A mon retour l'équipe tournait bien avec des bons joueurs comme Gravelaine, Faderne, ou Mazure mais surtout j'étais en conflit avec Patrick Rémy qui était arrivé entre temps. Avec lui j'ai joué 20 minutes à St Etienne signe du destin où d'ailleurs je marque du droit et puis plus rien, sans explications ou presque. J'étais même prêt à évoluer comme arrière gauche mais il n'a fait que me promener alors je suis allé au clash. »

Ultime défi à Nîmes Après un essai à Cardiff, Marc Zanotti a l'opportunité d'aller en Grèce. Une histoire dont il préfère rire aujourd'hui mais qui illustre parfaitement les dures réalités d'un métier où tout ce qui brille n'est pas or. « Un jour un agent me contacte en me disant que le club de Xanthi Scoda est intéressé mais il reste assez flou. Franchement je ne le sens pas du tout et au moment de partir je renonce. Il me dit d'appeler Franck Rabarivony qui joue là bas et qui me rassure. Finalement j'y vais et c'est un véritable périple qui commence entre avion, métro, correspondances en tous genres. J'arrive là bas et c'est le jardinier du club qui vient me chercher. On me présente au président, une sorte de Bernard Tapie grec auquel je donne des cassettes de mes matchs. Je m'entraîne et visiblement tout se passe bien. Le lendemain on m'annonce que finalement ils prennent un Uruguayen. Mentalement c'est le genre de mésaventure qui vous use mais cela fait aussi partie du jeu. On sait que parfois tout se joue sur des détails et qu'il faut sans arrêt se remettre en question mais on accepte plus facilement les choses à 20 ans qu'à 30 ans. Comme il me restait un an à Caen je préfère résilier mon contrat en 2003 car je n'en pouvais plus. »

Il traverse alors une période de chômage et s'entraîne déjà avec St Cyr pour garder un minimum de forme. Un transfert à Sedan avorté à la dernière minute et c'est un ultime challenge qui se profile puisque le Nîmes Olympique de Didier Ollé Nicolle dit banco. Là encore Zanotti va vivre de grands moments : « On finit 5ème en National mais surtout en coupe de France on élimine Nice, St Etienne, Ajaccio et Sochaux à chaque fois après des remontées incroyables. Le plus beau souvenir reste la rencontre contre les derniers nommés où on est mené 3-1. Je rentre avec une rage incroyable et on revient à égalité 3-3. Le stade des Costières était en feu c'était impressionnant. J'ai été obligé de décaler mon mariage au 11 juillet car la finale avait lieu le 4, le jour prévu initialement. On perd 2-1 contre Auxerre mais cette épopée reste un moment à part et j'estime que le Nîmes olympique mériterait une place plus importante sur l'échiquier hexagonal. Il y a tout pour réussir là-bas. »

Déjà un phénomène au Racing Toulon

Que lui a t-il donc manqué pour avoir une carrière encore plus grande ? « Franchement je ne regrette rien mais avec le recul je crois qu'inconsciemment après mes bonnes périodes j'ai eu tendance à me relâcher. Pas par suffisance mais parce que le foot a d'abord été une passion avant un métier. Je n'ai jamais été calculateur. Je suis plus réactif qu'actif et puis comme je l'ai dit c'est sur le tard que j'ai pris conscience que je pouvais percer. J'avais été repéré en cadet ligue par l'OGC Nice mais comme j'ai mal vécu l'éloignement avec ma famille je ne suis resté qu'une saison avant de revenir au STV en tant qu'externe. Par la suite j'ai tout connu en Azur et or de la Gambardella à la DHR, DH en passant par la N3, N2 et N1. » Au fond Marc Zanotti n'a jamais cessé d'être le gamin du Racing qui prenait plaisir à martyriser les défenses adverses sous les yeux ébahis des parents ou dirigeants. Déjà la conduite extérieur du pied, déjà le sens inné du dribble, déjà un pouvoir d'accélération terrible et déjà un physique élancé qui lui donnait une vivacité hors normes. Pour preuve le fait que les empoignades avec le Sporting à cette époque là de pupilles à minimes restent encore dans toutes les mémoires. Des générations d'exceptions des deux côtés avec Zanotti et Diawara comme adversaires. Comme quoi le futur s'écrit parfois par anticipation. De Bordeaux à Toulon l'essentiel est de garder des principes de vie comme l'a fait Marc Zanotti. Talent varois mais coeur italien ! A.D.
 

Actufoot 83
Aout 2007, N°34



Vendredi 07 septembre 13:35

[National] Programme 6ème journée


Enjeux

Jeux et Enjeux, 6ème journée National

Les rencontres de cette 6ème journée

Vannes - Créteil
Tours - Arles
Louhans-Cuiseaux - Pau
Laval - Rodez
Martigues - Cannes
Nîmes - Paris FC
Sète - Entente SSG

Istres - Beauvais
Villemomble - Cherbourg
Romorantin - Calais

Classement
1/ Nîmes, 10 pts
2/ Tours, 10 pts
3/ Istres, 10 pts
....
17/ Laval, 4 pts
18/ Paris FC, 4 pts
19/ Créteil, 3 pts
20/ Pau, 3 pts



Vendredi 07 septembre 07:32

[Brésil] Résultats de la 24ème journée de championnat



La nuit dernière se déroulait une rencontre de championnat entre Fluminense et Récife et Flu s'est imposé 2 buts à 0 chez son adversaire.
Alex Ă©tait titulaire et il est sorti en fin de seconde mi-temps.
Luiz Alberto Ă©tait titulaire durant cette rencontre.

Fluminense remonte à la 8ème place du championnat.

Toujours au Brésil, il y avait également Rodrigao qui jouait hier soir avec Palmeiras à Botafogo. Résultat final , 1 but partout.
Rodrigao est entré au cours de la seconde mi-temps.
Palmeiras est 7ème au classement.



Jeudi 06 septembre 12:58

[MĂ©dias] Interview de Mathieu Civier, joueur de Venissieux-Minguettes (CFA2)

Interview de Mathieu Civier, ancien membre du centre de formation de l'ASSE

Après deux défaites à l'extérieur, vous venez de concéder un match nul face à un promu, Thiers. Faut-il être inquiet
?
Surtout pas. A l'image du bon match réalisé à Bourg (défaite 1 à 0), on s'est créé des occasions de buts très nettes, notamment en 1re période, en affichant même une bonne maîtrise de jeu. On dira qu'on est sur la bonne voie et qu'il ne nous manque que la finition

L'autre point positif, c'est de ne pas avoir pris de buts ?
En effet, c'est une bonne chose, surtout pour la défense. J'ajoute que dans toutes les lignes, on a démontré qu'on avait des blocs solides. C'est rassurant.

Après un parcours essentiellement de niveau CFA (essentiellement Andrézieux et Saint-Priest), pourquoi avoir signé aux Minguettes en 2005 ?
En fait, j'ai signé durant le « mercato amateur » de janvier 2006. Je revenais d'une longue blessure d'Andrézieux (pubalgie). Même si je n'ai que 29 ans, ma carrière était plutôt derrière moi. J'étais proche de la retraite. Je me suis entraîné avec Saint-Priest, histoire de m'entretenir. Je me suis pris au jeu et j'ai accepté le challenge vénissian. À savoir jouer dans le haut du tableau en CFA 2. Par ailleurs, je ne voulais pas rejouer trop loin de chez moi. Je réside vers Solaize et je travaille dans le secteur de Saint-Priest : Vénissieux ça me convenait donc très bien.

L'écart est-il réel entre CFA et CFA 2 ?
Sincèrement oui. La moindre erreur se paye très chère en CFA. À l'étage inférieur, on peut encore compenser. Je dirais que la CFA 2 ressemble à une division Honneur améliorée. Que vaut le niveau CFA comparé à celui d'il y a dix ans ? Je ne sais pas trop même si je ressens une certaine fierté d'avoir intégré le centre de formation de Saint-Étienne. J'y avais côtoyé Boudarène et surtout « Zou » Camara, un monstre de physique qui est arrivé au niveau que l'on sait. En tous les cas, mon objectif est de jouer avec un bon groupe, dans une bonne ambiance. Goûter de nouveau au CFA ne me déplairait pas.

L'ASM vous doit-elle la venue de Jean-Baptiste Clément, ancien portier de Saint-Priest ?
En partie. Je n'ai servi que d'intermédiaire. Les dirigeants de l'ASM étaient à la recherche d'un portier d'expérience. Ils avaient déjà repéré Clément ces derniers mois. Devenu doublure chez les Sang-et-Or, « Jean-Ba » a accepté le nouveau challenge.
En fait, je n'ai fait que glisser son numéro de téléphone.


Propos recueillis par Djamel Younsi
Le Progrès du 5 septembre 2007.





Jeudi 06 septembre 12:54

[Anniversaire] Bon anniversaire Ă  Ivan Hasek

Ivan Hasek fĂŞte aujourd'hui ses 47 ans.

Bon anniversaire Ă  lui !

Jeudi 06 septembre 11:45

Décès de Jean Claustrat

L'ancien joueur Stéphanois, Jean Claustrat est décédé fin juillet 2007. Il avait joué lors de la saison en 1948-1949 à l'ASSE.

Merci Ă  Philippe Lauer pour cette information.

Vous pouvez retrouver la fiche de Jean Claustrat en cliquant ici.

Toute l'équipe de www.anciensverts.com présente ses plus sincères condoléances à toute la famille de Jean Claustrat et à ses amis.

Mercredi 05 septembre 15:13

Le jeu des 4 bastais et d'Heinz lors de la rencontre Bastia-Nantes (L2) ->

Durant la rencontre de Ligue 2 entre Bastia et Nantes du lundi 3 septembre, il n'y avait pas moins de 5 anciens stéphanois sur la pelouse :
- Ă  Nantes : Marek Heinz
- à Bastia : Damien Bridonneau, Frédéric Mendy, Fabrice Jau, Serisay Berthelmy.

Voici l'analyse de leur jeu durant toute cette rencontre

Nombres de ballons

Total Marek Heinz Damien Bridonneau Frédéric Mendy Fabrice Jau Serisay Barthelemy
MH DB FM FJ SB 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT
Nombre de ballons joués 42 55 48 50 19 22 20 19 36 28 20 25 25 - 19
Ballons gagnés 9 5 8 12 1 7 2 2 3 3 5 8 4 - 1
Ballons perdus 3 6 10 3 2 1 2 2 4 2 8 3 - - 2

Orientation du jeu

Total Marek Heinz Damien Bridonneau Frédéric Mendy Fabrice Jau Serisay Barthelemy
MH DB FM FJ SB 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT
Joués vers l'avant 12 26 17 14 6 8 4 11 15 13 4 11 3 - 6
MĂŞme zone 13 15 14 23 6 6 7 4 11 5 9 11 12 - 6
Arrière 7 6 - 5 2 2 5 1 5 - 2 3 - 2
Centres 1 2 12 2 1 - 1 - 2 8 4 2 - - 1

Zones du jeu

Total Marek Heinz Damien Bridonneau Frédéric Mendy Fabrice Jau Serisay Barthelemy
MH DB FM FJ SB 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT
Propre camp Surface 4 1 - 1 - 3 1 - 1 - - - 1 - -
Autre zone 10 21 7 14 4 6 4 12 19 3 4 9 5 - 4
Camp adverse Surface 1 1 2 1 1 - 1 - 1 - 2 - 1 - 1
Autre zone 23 19 47 33 15 10 13 6 13 26 21 16 17 - 15

Type de passes

Total Marek Heinz Damien Bridonneau Frédéric Mendy Fabrice Jau Serisay Barthelemy
MH DB FM FJ SB 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT
Passes courtes 29 43 28 35 12 14 15 15 28 15 13 18 17 - 12
Passes longues 3 6 7 7 - 3 - - 6 4 3 4 3 - -

Tirs

Total Marek Heinz Damien Bridonneau Frédéric Mendy Fabrice Jau Serisay Barthelemy
MH DB FM FJ SB 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT
Nombre de tirs 2 - 1 2 - 1 1 - - - 1 - 2 - -

Divers

Total Marek Heinz Damien Bridonneau Frédéric Mendy Fabrice Jau Serisay Barthelemy
MH DB FM FJ SB 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT 1MT 2MT
Nombre de fautes 4 1 - 1 - 3 1 1 - - - 1 1 - -
Nombre de fautes subies 6 2 3 - 2 1 5 2 - 2 1 1 - - 2
Temps de jeu (en minutes) 90 85 90 90 33 45 45 45 40 45 45 45 45 - 33


Analyse

Côté nantais, Marek Heinz a touché beaucoup de ballons (42) qu'il a autant utilisé pour calmer le jeu que pour aller de l'avant. Il a surtout joué en passes courtes et joué dans le terrain adverse. Il a aussi subi 6 fautes dans la totalité de la rencontre.

A Bastia :
- Damien Bridonneau : il a touché beaucoup de ballons, surtout en seconde mi-temps (36 contre 19). Il a également beaucoup joué vers l'avant, le tout en passes courtes. Il a autant joué ses ballons dans son camp que dans le camp adverse.
- Frédéric Mendy : Une activité débordante en première mi-temps : 28 ballons, 8 centres, 13 ballons vers l'avant. En seconde mi-temps, il a joué moins de ballons mais il a perdu surtout beaucoup plus (2 contre 8).
- Fabrice Jau : Le milieu défensif gauche n'a pas beaucoup influé sur la première mi-temps. Il a pourtant autant joué de ballons dans chaque mi-temps (25), mais il en a surtout gagné le double (8 contre 4) en seconde. Il a surtout joué dans le camp adverse, tout en jouant autant vers l'avant que dans la même zone de jeu. Il a également tiré 2 fois aux buts, mais ses 2 tentatives n'ont pas été cadrés.
- Serisay Barthlemy : Il est entré à la 57ème minute. Il a joué autant en remises que vers l'avant avec également 1 centre dangereux pour les nantais.

Enfin, le score final : Nantes a battu Bastia 1 but Ă  0.

Source : www.anciensverts.com



Mercredi 05 septembre 08:47

[Retraite] Lionel Potillon stoppe sa carrière

Lionel Potillon, alias "Popotte", arrête sa carrière de joueur professionel. Il était en fin de contrat à Sochaux.

Bravo Lionel pour toute ta carrière.

Vous pouvez retrouvez sa fiche en cliquant ici

Mardi 04 septembre 21:16

[Vie du site] Statistiques sur le mois d'août 2007



Quelques statistiques sur ce mois d'août 2007

Nombre total de pages lues : 22488
Nombre total de visiteurs : 4119
Nombre total de visiteurs uniques : 3660

Nombre moyen de pages lues quotidiennement : 725
Nombre moyen de visiteurs quotidiennement : 133
Nombre moyen de visiteurs uniques quotidiennement : 118

Fiches

Nombre de fiches lues sur le mois d'aout : 9450
Moyenne de fiches lues sur le mois : 305

Source : Xiti

Merci pour votre fidélité et votre confiance



Mardi 04 septembre 15:23

[RĂ©sultats] CFA, CFA2, DH, DHR, 18 ans

Retrouvez les résultats en CFA, CFA2 et inférieurs en cliquant sur ce lien.



Mardi 04 septembre 13:55

Lucien Mettomo Ă  l'essai Ă  Norwich

Lucien Mettomo est actuellement Ă  l'essai Ă  Norwich, club de Championship, l'Ă©quivalent de la L2.

Lucien Mettomo jouait Ă  Lucerne, L1 suisse, en 2006-2007.

Mardi 04 septembre 12:32

Christian Larièpe à la formation nantaise ?

Christian Larièpe pourrait s'occuper du centre de formation du FC Nantes. Selon les informations de L'Equipe, celui-ci serait pressenti par Waldemar Kita, qui préside aux destinées du club de Loire-Atlantique depuis le mois d'août, pour remplacer Laurent Guyot. Les deux hommes avaient déjà travaillé ensemble à Lausanne. Passé par Louhans-Cuiseaux et Saint-Etienne, Christian Larièpe, aux méthodes controversées, est actuellement salarié de l'OM. Le nouvel organigramme du FC Nantes devrait être connu d'ici la fin de semaine.

Source : l'Equipe

Lundi 03 septembre 14:13

[RĂ©sultats] Tour de France du lundi : buts de Fayolle et Perrin


Retrouvez les résultats en France de ce week-end pour la Ligue 1, Ligue 2 et le National.

Lundi 03 septembre 13:35

[Résultats] Tour du Monde du lundi : Doublé de José Aloisio


Retrouvez les résultats à l'étranger de ce week-end, avec les buts en vidéo de José Aloisio



Samedi 01 septembre 00:07

Tous les mouvements de cet intersaison 2007-2008

Tous les transferts des anciens joueurs de l'ASSE de ce mercato
Joueurs en activité
Nom
Ancien Club
Nouveau club
Acosta Laurent L'Etrat (HR) CO Saint-Chamond
Bartholomé Anthony Raon l'Etape (N) Virton (BEL, L2)
Bilos Daniel Saint-Etienne San Lorenzo (ARG, L1)
Blassy Johan Saint-Etienne B (CFA) Imphy-Decize (CFA2)
Borie Frédéric Draguignan (CFA2) Arrêt carrière
Bouchet RĂ©mi Jonzieux (Prom. Exc.) Firminy (DH)
Boudarène Fabien Dijon (L2) Litex Lovetch (BUL, L1)
Camara Zoumana Saint-Etienne (L1) Paris SG (L1)
Chatour Désiré - Lyon La Duchère (CFA2)
Chebana Rachid - Firminy (DH)
Chergui Nordine Aurillac (CFA) Feurs (DH)
Civier Mathieu - Venissieux Minguettes (CFA2)
Coquin Stéphane Scafatese (Série D, Italie) Aversa Normanna (Série D, Italie)
Coulibaly Abdoulaye Sans club Nîmes (N)
Debard Jérémy - Firminy (DH)
Debec Fabien Châteauroux (L2) Cannes (N)
Degache Matthias Saint-Etienne B (CFA) Moulins (CFA)
Diatta Lamine Saint-Etienne (L1) Besiktas (TUR, L1)
Domenech Grégory Saint-Cyr (DH) Firminy (DH)
Dutil Grégory Martigues (N) Toulon (CFA)
Ech Chergui Idriss Sète (N) Nîmes (N)
Fayolle Bertrand Amiens (l2) Gueugnon (L2)
Flauto Sylvain Aurillac (CFA) Feurs (DH)
Furnon William Saint-Julien Chapneuil (DHR) Monistrol/Loire (1ère Div.)
Gauvin Anthony Le Havre (L2) Brest (L2)
Gharibian Alexis Martigues (CFA) Fréjus (CFA)
Gensel Julien Saint-Etienne B (CFA) Montceau (CFA)
Golliard Ludovic Rouen (CFA) Besançon (CFA)
Hautcoeur Yohan Saint-Etienne Lorient (PrĂŞt, L1)
Heinz Marek Saint-Etienne Nantes (L2)
Hellebuyck David Paris SG (L1) Nice (L1)
Hognon Vincent Saint-Etienne Nice (L1)
Houri Samy Saint-Etienne Paris FC (PrĂŞt, N)
Huard Laurent Rennes (entraîneur-adjoint L1) Rennes (Entraîneur CFA)
Ilunga HĂ©rita Saint-Etienne Toulouse (L1)
Jau Fabrice Sedan (L1) Bastia (L2)
Le Crom Ronan Troyes (L2) Lens (L1)
Le Tallec Anthony Liverpool (ANG,L1) Le Mans (PrĂŞt, L1)
Levitsky Maxym - Terek Grosny (RUS, L2)
Malfleury Sébastien Montluçon (CFA) Toulon (CFA)
Maras Jean-Christophe Villefranche/Saône (CFA2) Andrézieux (CFA)
Marchand Yannick RĂ©union (DH) Salbris (DHR)
Marin Nicolas Sedan (L1) Lorient (L1)
Medjani Carl Lorient (L1) Ajaccio (PrĂŞt, L2)
Mermillod Alan Saint-Etienne B (CFA) Toulouse (L1)
Meslien Sylvain Sans club Pau (N)
Moulin Damien Saint-Etienne B (CFA) Louhans-Cuiseaux (N)
Moussilou Matt Nice Marseille (PrĂŞt, L1)
Noyer Cyrille Saint-Etienne B (CFA) Andrézieux (CFA)
Oliveira Edouardo Brest (L2) Saumur (CFA2)
Pontal Michael Saint-Raphaël (CFA2) Compiègne (CFA)
Perot Jonathan Saint-Etienne B (CFA) Montluçon (CFA)
Perquis Damien Saint-Etienne Sochaux (PrĂŞt, L1)
Perraud Florent Dijon (L2) Libourne (PrĂŞt, L2)
Randriana Marco Brest (L2) Niort (L2)
Regragui Mohammed Racing 92 (CFA) La Colombienne (DHR)
Reynaud Romain Yzeure (N) Vannes (N)
Rodrigao Al-Hilal (ARS) Palmeiras (BRE)
Sablé Julien Saint-Etienne Lens (L1)
Swierczewski Piotr Grodzisk Wielkopolski (POL,L1) Korona Kielce (POL, L1)
Sarr Ousmane Grenoble (L2) Troyes (L2)
Ugur Ismaël Saint-Etienne B (CFA) Istanbulspor (TUR, L2)
 
Entraineurs
Nom
Ancien Club
Nouveau club
Blanc Laurent - Bordeaux (L1)
Brecheteau Yves Pacy/Eure (CFA) Bois-Guillaume (CFA)
Chaintreuil Christophe Avignon (DH) Bastia, 18 ans
Clavelloux Eric - Saint-Galmier (Exc.)
Garcia Rudy Dijon (L2) Le Mans (L1)
Furnon Wilfried Blavozy (joueur, DHR) Blavozy (entraîneur, DHR)
Laurey Thierry Sans club Sète (N)
Moizan Alain Sans club UGA DĂ©cines (HR)
Musquère Hervé Perly-Certoux (CH, 2ème Ligue) Signal Bernex (CH, 2ème Ligue Inter)
Reuzeau Bertrand PSG, centre de formation PSG, CFA
Revelli Hervé Beaurepaire (1D) Toulouse Fontaines (Manager, CFA2)
Robin Claude Saint-Etienne (CFA) Troyes (18 ans)
Sanchez Daniel Sans club Tours (N)
Santini Stéphane Andrézieux, 18 ans Andrézieux (CFA)
Wallemme Jean-Guy Roye (CFA 2) Paris FC (N)
 
Staff Technique
Nom
Ancien Club
Nouveau club
Bénédet Alain FFF Sochaux (L1)
Audrain Michel Laval (N) Troyes (L2)
Féougier Jean-Marc Rhône-Vallées (Exc, entr. B) Rhône-Vallées (DH; Entraineur-adjoint)
Haon Pierre - Sète (N, Responsable technique jeunes)
Hourcade Jean-Christophe Rodez Tours (N)
Lambert Loïc Changé (DH) Rennes (L1)
Liséna Félix Estrela Ville la Grand (Prom. Exc.) Pays Rochois (Prom. Exc.)
Placide GĂ©rald - Commentry (DH, entraineur-adjoint)
Sarramagna Christian Sète (entraîneur, N) Châteauroux (Coordinateur technique, L2)
 
Joueurs en fin de contrat
Nom
Ancien Club
Nouveau club
Gaffoor Michael Rodez (N) -
Moreau Patrick Châteauroux (L2) -
N'Dour Alassane Troyes (L2) -
Potillon Lionel Sochaux (L1) -
 
Entraîneurs en fin de contrat
Nom
Ancien Club
Nouveau club
Bouquet Maurice Montélimar (DH) -
Bréard Daniel Fréjus (CFA) -
Elie Jean-Marie Equeurdreville -
Pouliquen Yvon Grenoble -
Santucci Nicolas Louhans-Cuiseaux B -
 






Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com