• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

Informations pour la période Novembre 2007

Informations pour la période Novembre 2007
Vendredi 30 novembre 18:35

Matt Moussilou : "J'en avais marre"

Matt Moussilou aura effectuĂ© un passage furtif Ă  Marseille. AujourdÂ’hui Ă  Al-Arabi (Qatar), lÂ’attaquant formĂ© Ă  Lille explique son choix de carrière et revient sur ses mois passĂ©s Ă  lÂ’OM. 
 

Matt Moussilou, pouvez-vous revenir sur les conditions de votre départ de Marseille pour Al-Arabi au Qatar ?
Tout est allé très vite. J’étais en train de préparer la rencontre face à Lyon. Al-Arabi s’est manifesté à ce moment-là. Ce club avait besoin d’un attaquant immédiatement disponible afin d’affronter Al-Saad quelques heures plus tard. Au Qatar, cette rencontre, c’est un peu leur PSG-Marseille. Et puis le fax de l’OM est arrivé à quelques minutes du coup d’envoi du match. J’ai donc pu jouer et inscrire mon premier but (ndlr : 1-1).

Pourquoi avez-vous quitté Marseille ?
J’en avais marre de faire banquette. J’avais besoin de jouer, de confiance. A Marseille, ce n’était pas possible. Peu importe la destination, j’avais besoin d’un nouveau challenge. Je m’en balance également des a priori des gens. Je gère ma vie et ma carrière comme je l’entends.

OĂą voulez-vous exactement en venir ?
Aux yeux des Français, je me trouvais en situation d’échec. Je m’en moque complètement. Je suis venu au Qatar pour retrouver du temps de jeu et prouver ma valeur. Ici, j’ai tout pour être heureux. Je ne vous cache pas que financièrement, mon contrat est très intéressant.

Ne craignez-vous pas de vous enterrer au Qatar ?
Je n’ai pas pris ma décision à la légère. Mes proches m’ont conseillé de foncer. Je suis prêté jusqu’au terme de la saison. Si l’OM a accepté de me prêter, je n’ai plus rien à voir avec ce club. J’appartiens toujours à Nice, avec qui je suis sous contrat.

Quels souvenirs garderez-vous de votre passage Ă©clair Ă  Marseille ?
Je suis arrivé dans une période extrêmement délicate. Pourtant, malgré les critiques et l’absence de résultats, il régnait une bonne ambiance. Je me suis fait des amis dans cette équipe. J’ai bien déliré avec Benoît Cheyrou, que je connaissais depuis Lille, Arrache, Faty, Ziani et même Moussa, de la sécurité.

« La France ne me manque pas »

Pourquoi n’avez-vous pas eu véritablement votre chance ?
Je ne sais pas. Avec Eric Gerets, nos relations étaient très limitées. Les premières sensations étaient pourtant bonnes. Aux entraînements, je ne m’en sortais pas trop mal. Je suis parti à la va-vite sans savoir pourquoi je ne jouais pas. J’aurais bien voulu connaître les explications du coach. Mais cela appartient au passé.

Etes-vous frustré ?
Non. Je ne me prends pas beaucoup la tête. Selon plusieurs entraîneurs que j’ai connus, l’un de mes défauts, c’est que je ne suis pas assez dur avec moi-même. J’étais prêt à jouer mais on ne m’a jamais donné ma chance. Je reste sur un goût d’inachevé, beaucoup de gens également. Certains auraient voulu voir si je pouvais apporter un déclic, un nouvel élan à l’équipe. Je ne pouvais pas stagner ainsi, même si je reste sur ma faim. J’aurais pu attendre le Mercato mais je voulais vraiment couper avec la France.

Regrettez-vous dÂ’avoir rejoint lÂ’OM ?
Pas du tout. Plus tard, je pourrai dire que j’ai appartenu à l’un des plus grands clubs français, que j’ai porté son maillot, même si ça n’a été que pendant quelques minutes. J’aurais bien voulu faire lever le Vélodrome. Les différents entraîneurs ne m’en ont pas donné les moyens. Avant de partir, j’ai eu une conversation avec José Anigo, à l’origine de ma venue. Lui et moi, on croyait que j’aurais davantage de considération. Malgré tout, j’ai pris du plaisir avec mes partenaires. J’en ai également pris lors du match contre le PSG au Parc des Princes (ndlr : 1-1, 7eme journée), où l’on s’est mis minables. Je rêvais de disputer une telle rencontre, même si, petit, je préférais le PSG.

D’après vous, la concurrence avec les autres attaquants a-t-elle été loyale ?
Cissé comme Niang sont des grands attaquants. Par moments, quand ils tournaient mal ou avaient besoin de souffler, j’avais la possibilité de jouer. Je regrette que l’on ne m’ait pas fait confiance. Ça, ça m’a frustré.

QuÂ’attendez-vous de votre aventure Ă  Al-Arabi ?
Avant tout, je veux prendre du plaisir et marquer des buts. Je ne peux pas vivre sans le but. C’est lui qui me permet d’exister. A Marseille, j’étais en manque. Sinon, le Qatar, c’est vraiment magnifique. Il y a tout, on ne manque de rien. Le litre d’essence coûte dix centimes contre un euro cinquante en France. Il fait trente degrés, les installations sont magnifiques. Franchement, la France ne me manque pas.

Source : Football365.fr
Propos recueillis par Fabrice LAMPERTI, correspondant Ă  Marseille

 



Jeudi 29 novembre 18:53

[Coupe de France] Le tirage au sort du 8ème tour ->

Voici le tirage complet du 8ème tour de Coupe de France effectué aujourd'hui à la Fédération Française de football.
En gras, les clubs de nos anciens joueurs.

  • CSC Cayenne (4, Guyane) - Epinal (3)
  • La Samaritaine (4, Martinique) - Arles (2)
  • CS Le Moule (4, Guadeloupe) - Angers (2) (Ă  noter que ce dernier match se jouera en mĂ©tropole)
     
  • Saint-Julien-en-Genevois (5) - FrĂ©jus (3)
  • Grenoble (2) - Montpellier (2)
  • Chavanay (5) - Luzenac (3)
  • Ajaccio GFCO (3) - Toulouse RodĂ©o (3)
  • Lyon Duchère (3) - Annecy (4)
  • Marignane (3) - Ajaccio AC (2)
  • Martigues (2) - Blagnac (3)
  • Colomiers (3) - Bastia SC (2)
     
  • Selongey (3) ou Pontarlier (3) - Toul (4)
  • Croix de Savoie (3) - Migennes (4)
  • Raon l'Etape (3) - Mulhouse (3)
  • Dijon (2) - Clermont (2)
  • Magny (4) - Gueugnon (2)
  • Reipertswiller (4) ou Obermodern (5) - CrĂ©teil (2)
  • Besançon (3) - Vesoul (3)
  • Paris FC (2) - Villefranche (3) ou Feurs (4)
  • Troyes (2) - Jarville (3)
     
  • Saran (4) - Nantes (2)
  • Poitiers (4) - Viry-Châtillon (3)
  • Montluçon (3) - Ivry-sur-Seine (3)
  • Romorantin (2) - Libourne-Saint-Seurin (2)
  • Les Herbiers (3) - Tours (2)
  • Carquefou (3) - Anglet (3)
  • Niort (2) - Châteauroux (2)
  • Le PoirĂ©e-sur-Vie (3) - MĂ©rignac (4)
     
  • Guesnain (5) - Maubeuge (4)
  • Escaudoeuvres (5) - Beauvais (2)
  • Lesquin (3) - Avion (4)
  • Amiens (2) - Mantes-La Ville (3)
  • Saint-Omer (4) - Roye (3)
  • Reims Stade (2) - Calais (2)
  • Dieppe (3) - Boulogne-sur-Mer (2)
  • Marcq-en-Baroeul (4) - Sedan (2)
     
  • Pontivy (3) - Le Havre (2)
  • Vannes (2) - Cherbourg (2)
  • Avranches (3) - La Montagnarde (3)
  • Lannion (5) - Quevilly (3)
  • Drancy (4) - Guingamp (2)
  • Rouen (3) - Laval (2)
  • Coulaines (4) - Pointe-de-la-Hague (4)
  • Quimper (3) - Brest Stade (2)

Niveaux :

  • 2 (L2 et National)
  • 3 (CFA et CFA2)
  • 4 (Ligue, deux premiers niveaux)
  • 5 (Autres niveaux)


Mardi 27 novembre 20:43

[7ème tour Coupe de France] Buts de Barthelemy, Houri (2), P.Sarr

Retrouvez le détail des rencontres du 7ème tour de Coupe de France en cliquant sur ce lien.



Mardi 27 novembre 20:34

[8ème Tour Coupe de France] Tirage au sort effectué par Christian Lopez




Le tirage su sort du 8ème Tour de Coupe de France sera effectué par Jean-Marc Ferrari et Christian Lopez.
Retrouvez la fiche des rencontres internationales de Christian Lopez ainsi que sa fiche sous les couleurs de l'AS Saint-Etienne



Mardi 27 novembre 10:17

[Ligue 1, 15ème journée]Les notes des Anciens Verts ->

Source : lequipe.fr

Hellebuyck : 6.5
Hognon : 5.5
Sablé : 5.5
Ilunga : 5
Piquionne : 4.5
Camara : 4.5
Hautcoeur : 4

Mazure : non noté - sorti à la 28ème minute
Marin : non noté - rentré à la 73ème minute
Perquis : pas joué
Compan : pas joué

Hellebuyck et Hognon toujours aussi réguliers. Sablé sort enfin un bon match, Ilunga passe la barre du 4 pour la première fois de la saison.
Hautcoeur, Camara et Piquionne font un mauvais match apres d'excellentes prestations á la 14eme journée.

Lundi 26 novembre 18:33

Les buts d'Aloisio et Rodrigao en vidéo



Retrouvez en vidĂ©o  le but d'Aloisio et celui de Rodrigao.



Le week-end prochain, dernière journée du championnat brésilien.



Lundi 26 novembre 18:07

Manchester United et Marseille sur Willy Sagnol

Après ses déclarations de ce week-end, dans lesquelles willy Sagnol exprimait son désir de quitter le Bayern Munich au prochain mercato, 2 clubs semblent déjà se positionner sur le natif de Saint-Etienne : Manchester United et l'Olympique de Marseille.

Le mercato ouvre le 31 décembre à minuit.

Dimanche 25 novembre 23:01

RĂ©sultats Ligue 1 et equipes de jeunes

Retrouvez les résultats de la Ligue 1 et des équipes de jeunes de ce week-end en cliquant sur ce lien.



Samedi 24 novembre 15:19

Robert Herbin : "Parfois, je m'interroge"

À SOIXANTE-HUIT ANS, Robert Herbin fait forcément figure de sage. Croulant sous les titres et les Coupes, tous glanés avec Saint-Étienne (voir ci-contre), « le Sphinx » est devenu un observateur très attentif de son club de cœur. Choqué qu’on ait pu lui refuser l’accès au centre d’entraînement il y a deux semaines, « surpris de ne pas avoir, depuis, reçu le moindre coup de fil en provenance du staff stéphanois », il n’en continue pas moins d’être le premier supporter d’une armada verte qu’il juge chaque semaine depuis le début de la saison via une chronique livrée à la Tribune, le quotidien de la Loire, après chaque match de l’ASSE. À Geoffroy-Guichard, où il n’en rate quasiment pas, à l’extérieur devant sa télé, avec ses deux gros chiens à proximité de son canapé.



DE QUOI DOUTER

« Durant toute ma carrière, j’ai préféré la réserve à l’optimisme à tous crins. Je souhaite évidemment que l’ASSE progresse mais je ne partage pas forcément l’optimisme affiché au sein du club. Déjà, je ne suis pas totalement convaincu par la façon dont il est dirigé depuis quelques années. Je pense que le meilleur recrutement, c’est savoir garder ses meilleurs joueurs, plutôt que d’aller en chercher saison après saison sans que les arrivants soient forcément plus performants que ceux qu’on a laissés partir. J’avoue que je n’ai toujours pas compris pourquoi le club a cédé Piquionne (à Monaco) il y a un an, alors que c’était une pièce indispensable du dispositif. Je constate aussi, comme tout le monde, qu’il y a un déséquilibre entre les résultats à domicile (14 points en six matches) et à l’extérieur (4 points en huit matches). Cela relève d’abord du mental collectif. Or, la vraie valeur d’une équipe se vérifie à l’extérieur, où, pour l’instant, les résultats de l’ASSE sont nettement insuffisants. Lors des deux derniers matches perdus en déplacement (2-3 à Lens et au Mans), il y a par exemple eu un manque évident de soutien collectif et un coupable instinct de repli alors que Saint-Étienne menait au score. Lorsque je constatais ce genre de comportement, je peux vous dire que je sermonnais les joueurs au moment du “ débriefing ” et, en principe, ça ne se reproduisait pas avant quelque temps ! La mode est certes au turnover, à doubler tous les postes, donc à disposer d’un effectif nombreux, mais je reste convaincu qu’il est difficile d’obtenir des résultats probants et réguliers sans s’appuyer sur une ossature stable. C’est la seule façon, à mon sens, d’asseoir un collectif, des automatismes, un style de jeu. Pour ne rien arranger, je ne citerai pas de noms, mais il y a plusieurs joueurs qui ne répondent pas aux espérances. »



LES RAISONS D’ESPÉRER


« Il n’y a qu’à voir l’engouement autour de l’équipe, malgré des résultats moyens depuis bien longtemps, pour constater que l’ASSE et le foot sont toujours rois à Saint-Étienne. C’est un vrai point fort, qui produit d’ailleurs ses effets lors des matches à domicile. Il y a, par ailleurs, quelques joueurs dans cette équipe qui doivent être suivis et encouragés. Je pense, par exemple, au tandem Perrin-Landrin. Ils mériteraient d’être systématiquement associés. Ils me paraissent être ceux qui sentent le mieux le jeu, les seuls vraiment capables de bien relancer, d’orienter la manœuvre. À condition de ne pas les oublier, notamment sur les relances à la main, qui sont une denrée rare à l’ASSE… Même s’il traverse une période un peu plus délicate, Matuidi a aussi de l’avenir. C’est également vrai pour Sall, dont le potentiel est énorme et dont je sens qu’il a non seulement la tête sur les épaules mais aussi une grande envie de progresser. C’est un pilier sur lequel le club doit investir. »

QUEL AVENIR ?



« J’ai lu que Laurent Roussey visait la huitième place. C’est le genre de perspective qui a le don de m’exaspérer car j’ai toujours pensé qu’il fallait surtout essayer de faire du mieux possible. Que l’on vise le titre ou la Coupe d’Europe, ce sont de véritables objectifs. Mais se fixer des objectifs bien gradués, comme la huitième place, ça ne ressemble à rien. Au-delà, je souhaite et j’espère qu’un jour Saint-Étienne pourra de nouveau être champion de France. Mais, pour y parvenir, il faut avant tout de la stabilité. Or, pour gagner un peu d’argent, on laisse trop souvent partir des joueurs essentiels pour en attirer d’autres sur lesquels on fait des paris… qui ne se révèlent pas souvent gagnants jusqu’ici. »

 CLAUDE CHEVALLY
L'Equipe du 24 novembre 02007



Samedi 24 novembre 14:15

Julien Sablé : "Je suis perdu"

JULIEN SABLÉ sera-t-il toujours lensois après le mercato hivernal ? « Si on ne compte pas sur moi en milieu défensif, j’envisage tout : un prêt ou un départ », affirme le joueur, aujourd’hui sans agent. Et d’ajouter, déterminé : « Ma prochaine étape sera l’étranger. » Ce soir, contre Lorient, Sablé, vingt sept ans, retrouvera sa « vraie » place dans l’axe du terrain. Depuis son arrivée à la tête de l’équipe, fin août, Jean-Pierre Papin l’a souvent positionné sur l’aile droite. « Je joue à droite pour rendre service, mais je ne rends pas service, nuance le joueur. Je ne sers à rien car je ne peux pas déborder. Je suis perdu. Je n’ai pas été formé pour jouer là. Je suis un porteur d’eau, je dois être au milieu de la bataille. Ce n’est pas à vingt sept ans que je vais montrer un talent de créateur. J’ai besoin de retrouver ma place. »



« Ma porte est toujours ouverte », répète Papin à ses joueurs. Mais Sablé attend « la fin des matches aller, le 23 décembre, pour faire le point avec le coach ». « D’ici là, je ne poserai pas la question de mon cas personnel car l’important, c’est le redressement de l’équipe, explique-t-il. Quand il y a le feu à la maison, la priorité, c’est de l’éteindre. Le coach ne peut se focaliser sur les cas personnels. Je n’ai pas revu mes ambitions à la baisse, je demanderai si la concurrence jouera pleinement. »

À Saint-Étienne, Sablé était ce jeune capitaine qui symbolisait la fierté retrouvée des Verts de retour en Ligue 1. Après douze années dans le Forez, il est arrivé cet été à Lens, où pour l’heure il déçoit. « Au début du Championnat, ç’a été catastrophique, reconnaît-il. Mon acclimatation a été difficile et, comme tout le monde, j’ai été pris dans la tourmente des mauvais résultats. J’ai fait seulement trois ou quatre gros matches en quatre mois à Lens. Je manque de stabilité, je vis des moments que je n’avais encore jamais connus. »

À sa décharge, il n’a pas été épargné par des blessures au genou, à la cuisse et au tibia droits… « Des coups qui font mal et que je n’avais jamais pris pendant ma carrière, assure-t-il. Face à Saint-Étienne (3-2), j’ai même failli me faire casser la jambe par mes anciens coéquipiers. »



De son côté, Jean-Pierre Papin apprécie que Sablé fasse « son autocritique car « c’est très rare (chez les joueurs). » Et comprend sa requête. « Je connais sa préférence et je sais que ce n’est pas facile pour lui. Il a été blessé, il y a beaucoup de monde à ce poste (Kovacevic, Mangane, Si. Keita, Lacourt) et j’ai dû faire des choix. Il nous a dépannés, mais il n’y a rien de définitif, bien au contraire. C’est un grand pro. Il dit qu’il n’est pas bien en milieu droit, je l’ai pourtant trouvé exemplaire à Copenhague (1-2 a.p., où Lens a été sorti de la Coupe de l’UEFA). Je sais qu’il veut briller à chaque fois, mais moi, je pense d’abord à l’équilibre de l’équipe. » Après tous ses déboires, Sablé estime avoir « retrouvé ses moyens ». Ce qu’il voudra démontrer dès ce soir à Bollaert.

JEAN-LUC GATELLIER
Source : L'Equipe du 24 novembre 2007.



Vendredi 23 novembre 18:22

[Bayern Munich] Willy Sagnol de retour

Après près de 7 mois de rééducation, Willy Sagnol va faire son retour en Bundesliga ce week-end contre Wolfsburg. Il ne devrait toutefois pas rentrer en jeu.

Vendredi 23 novembre 13:51

Grégory COUPET a repris

Grégory COUPET, blessé au mois d'août 2007, a repris l'entraînement hier avec ces partenaires.

Il espère toujours jouer le prochain match de son équipe en Ligue des Champions.


Jeudi 22 novembre 07:20

Lamine Sakho : «Tant pis si l’on ne m’appelle pas en équipe nationale»

Lamine Sakho. Il fait partie des Sénégalais à qui les férus du ballon rond avaient prédit un avenir radieux avec les Lions. Mais hélas, depuis Tunis 2004 le natif de Louga n’a pas goûté à la saveur de la tanière. Souvent écarté des terrains de la ligue 1 pour cause de blessures ou méforme, Lamine Sakho qui a été transféré la saison dernière à Montpellier se refait une santé en division inférieure. Avec un état d’esprit revanchard mais sans trop se soucier de l’équipe nationale. Même s'il ne ferme pas définitivement la porte.

Après des passages en Angleterre puis en ligue 1 avec l’Om et Saint Etienne vous évoluez cette année à Montpellier, pensez-vous vraiment que votre place soit en la ligue 2 ?

De toute façon, je ne peux pas revenir en arrière, le passé c’est le passé. Maintenant je pense à jouer le maximum de match avec mon club ; le reste, on verra après. Je suis bien à Montpellier ; aller dans un club de ligue 1 ou quoi que ce soit, ça ne m’intéresse pas. Actuellement j’essaie de monter avec Montpellier plutôt que d’aller dans un club de ligue 1 tout de suite. Je suis à Montpellier avec un autre Sénégalais Souleymane Camara et ça se passe très bien pour nous. On s’entend super bien. Il est content d’être là. Il fait de supers matches et il marque des buts. Il est heureux. Je suis super content pour lui.

Vous arrive-t-il de parler de l’équipe nationale du Sénégal ?

Oui on en parle, surtout des résultats et tout. Souleymane est un super joueur. Il est encore jeune et il a des qualités pour jouer encore en équipe nationale du Sénégal.

Vous ne vous sentez pas concerné ?

Moi, je nÂ’y pense pas maintenant. Comme il y a des jeunes de 20 ans qui arrivent, vaut mieux donner la chance Ă  ces jeunes. Il y a de supers jeunes et moi je pense plus Ă  lÂ’Ă©quipe de Montpellier quÂ’Ă  lÂ’Ă©quipe nationale.

Est-ce Ă  dire que vous nÂ’avez plus envie de jouer en Ă©quipe nationale ?

Non, ce n’est pas une question d’envie. C’est juste que je veux me relancer et je sais qu’il y a de jeunes sénégalais qui sont là et qui jouent bien au football. Je pense que j’ai fait mon temps, il faut laisser la place aux jeunes. Mais ce n’est pas parce que je ne veux plus aller en équipe nationale. Pourquoi pas si l’on me convoque ? Mais pour être rappelé, il faut faire de bons résultats en club. Donc, je dois d’abord faire mes preuves sur le terrain avec Montpellier avant d’être rappelé. C’est vrai que ça se passe bien pour le moment mais je n’ai pas eu d’appel. Je continue de travailler. Si l’on doit m’appeler, on m’appellera sinon tant pis.

La saison dernière vous aviez du mal à prendre vos marques en ligue 1 ?

La saison dernière, j’ai eu pas mal de blessures, en cette année aussi je me suis blessé. Je reviens de blessure. Mais j’ai pu me remettre dans le rythme. Je prends du plaisir. Le niveau de la ligue 2 n’est pas faible, c’est un championnat difficile. Ce n’est pas le même jeu que la ligue 1.

QuÂ’en est-il de votre Ă©tat dÂ’esprit ?

Oui, il y a un changement du point de l’état d’esprit : je suis revanchard par rapport à mes prestations en ligue 1. Et j’espère repartir sur de nouvelles bases et monter lors de la demi-saison.

Propos recueillis par Saliou GACKOU
Source : ://www.lobservateur.sn



Mercredi 21 novembre 10:15

[Algérie/Sénégal]Yahia a joué une mi-temps ->

L'ancien Vert Yahia a joué la première mi-temps du match amical Algérie/Mali (3-2).

Mardi 20 novembre 22:14

[Histoire] Tous les buteurs de l'ASSE en Ligue 1 et Ligue 2 confondues depuis la saison 1948-1949

Suite aux 2 tableaux du week-end dernier, voici le tableau qui récapitule, depuis la saison 1948-1949, la liste des buteurs en Division 1/ Ligue 1 et Division 2/Ligue 2 confondues.

C'est donc Hervé Revelli qui domine assez largement ce classement, devant Rachid Mekhloufi et Salif Keita.

Clst Nom Total L1 L2
1 Revelli H 175 175 0
2 Mekloufi 137 123 14
3 Keita 125 125 0
4 Herbin 90 74 16
5 Larqué 78 78 0
6 Revelli P 74 74 0
7 N'Jo-LĂ©a 70 70 0
8 Foix 60 54 6
9 Platini 58 58 0
10 Bereta 53 53 0
11 Guy 52 45 7
12 Rocheteau 51 51 0
13 Rijveers 51 51 0
14 Liron 48 48 0
15 Alpsteg R. 47 47 0
16 Rep 44 44 0
17 Santini J 44 44 0
18 Tibeuf 39 39 0
19 Domingo 38 37 1
20 Ferrier 38 30 8
21 Larios 36 36 0
22 Mendy E 35 35 0
23 Alex 34 28 6
24 Roussey L 32 32 0
25 Ferry 31 31 0
26 Moravcik 31 31 0
27 Thimothée 31 7 24
28 Milla 31 0 31
29 Zimako 30 30 0
30 Garande 26 26 0
31 Bathenay 25 25 0
32 Feindouno 25 25 0
33 Nyers F 25 25 0
34 Goujon 24 24 0
35 Synaeghel C 24 24 0
36 Fefeu 23 23 0
37 Peyroche 23 23 0
38 Piquionne 23 23 0
39 Zanon 23 23 0
40 Mitoraj 23 20 3
41 Sarramagna 22 22 0
42 Jacquet A 22 22 0
43 Michlowski 22 22 0
44 Compan 22 4 18
45 Lopez C 21 21 0
46 Bosquier 20 20 0
47 Wohlfarth 20 20 0
48 Cuissard 19 19 0
49 Gomez V 19 19 0
50 Oleksiak J 19 16 3
51 N'Diaye 19 0 19
52 Blanc L 18 18 0
53 Rodriguez Ant 17 17 0
54 Castellani 17 17 0
55 Sarr 17 7 10
56 Faivre 17 6 11
57 Camara A 16 16 0
58 Alpsteg L. 16 16 0
59 Haond 16 16 0
60 Piazza 16 16 0
61 Hognon 16 8 8
62 Bellus 16 2 14
63 Ribar 16 1 15
64 Huguet 15 15 0
65 Carteron 15 0 15
66 Lacombe 14 14 0
67 Lefèvre 14 14 0
68 Guillas 14 14 0
69 Gomis 14 12 2
70 Hellebuyck 14 7 7
71 Daniel 14 4 10
72 Kastendeuch 13 13 0
73 Triantafilos Y 13 13 0
74 Repellini 13 13 0
75 Revelles 13 0 13
76 Wisnieski 12 12 0
77 Paganelli 12 12 0
78 Vernier 12 12 0
79 PĂ©dron 12 12 0
80 Tamini 12 12 0
81 Haon 11 11 0
82 Witschge 11 11 0
83 Mendy F 11 3 8
84 El Haddaoui 10 10 0
85 Aloisio 10 10 0
86 Collados 10 10 0
87 Lauer J. 10 10 0
88 Ferri P 10 4 6
89 Kurbos 10 0 10
90 Krimau 9 9 0
91 Parizon 9 9 0
92 Ilan 9 9 0
93 Salen 9 9 0
94 Braizat 9 9 0
95 Carrot 9 9 0
96 Potillon 9 8 1
97 Sablé 9 8 1
98 Baulu 9 4 5
99 Marin 9 3 6
100 Aulanier 9 3 6
101 Mettomo 9 2 7
102 Di Rocco 9 1 8
103 Genghini 8 8 0
104 Heutte 8 8 0
105 Passi 8 8 0
106 Elie 8 8 0
107 Battiston 8 8 0
108 Sandjak 8 8 0
109 Coinçon 8 8 0
110 Corroyer 8 8 0
111 Janvion 8 8 0
112 Subiat 8 1 7
113 Lagrange 8 0 8
114 Fournier L 7 7 0
115 N'Doumbé Mondo Léa 7 7 0
116 Cristobal 7 7 0
117 Farison 7 7 0
118 Nola 7 7 0
119 Sanchez D 7 5 2
120 Diarte Martinez 7 2 5
121 Tholot 6 6 0
122 Bini 6 6 0
123 Samardzic 6 6 0
124 Oleksiak T 6 2 4
125 Epalle 6 2 4
126 Ponsard A. 6 0 6
127 Noguès 5 5 0
128 Chaouch 5 5 0
129 Rouillon 5 5 0
130 Grattarola 5 5 0
131 Bordas 5 5 0
132 De Cecco 5 5 0
133 Deguerville 5 5 0
134 Musquère 5 5 0
135 Nielsen B 5 5 0
136 Ferhaoui 5 0 5
137 Fayolle 5 0 5
138 Gilles 5 0 5
139 Glovacki 4 4 0
140 Mège 4 4 0
141 Bénédet 4 4 0
142 Barthélémy A 4 4 0
143 Huard 4 4 0
144 Fouillen 4 4 0
145 Pagal 4 4 0
146 Calligaris 4 4 0
147 Gros 4 4 0
148 Hanus 4 4 0
149 Heinz 4 4 0
150 Ibanez 4 4 0
151 Veggia 4 4 0
152 Balboa 4 3 1
153 Masson 4 2 2
154 Billong 4 1 3
155 Robert C. 4 0 4
156 Kuzba 4 0 4
157 Jacques R 3 3 0
158 Priou 3 3 0
159 Sanchez C 3 3 0
160 Laurey 3 3 0
161 Moussilou 3 3 0
162 SĂ©chet 3 3 0
163 Sanlaville 3 3 0
164 Schaer JM 3 3 0
165 Guel 3 3 0
166 Moreau P 3 3 0
167 Cuervo 3 3 0
168 Goglia 3 3 0
169 Courault 3 3 0
170 Cuca 3 3 0
171 Derignon 3 3 0
172 Diawara 3 3 0
173 Dimitrov 3 3 0
174 Merchadier 3 3 0
175 Claveloux E 3 2 1
176 Boudarène 3 1 2
177 Chillet 3 1 2
178 Jau 3 0 3
179 Charriéras 3 0 3
180 Citony 3 0 3
181 Gauvin 3 0 3
182 Hernandez S 3 0 3
183 Makita 3 0 3
184 N'Dour 3 0 3
185 Razak 3 0 3
186 Lacuesta 2 2 0
187 Morice 2 2 0
188 PĂ©rez S 2 2 0
189 Lambert 2 2 0
190 Swierczewski 2 2 0
191 Despeyroux 2 2 0
192 Broissart J 2 2 0
193 Mahut 2 2 0
194 Millot 2 2 0
195 Chicharo 2 2 0
196 Cyprien 2 2 0
197 DamaĂŻ 2 2 0
198 D'Hondt 2 2 0
199 Geiger 2 2 0
200 Ilunga 2 2 0
201 Kupcewicz 2 2 0
202 Manucci 2 2 0
203 Molnar 2 2 0
204 Orosco 2 2 0
205 Perrin L 2 2 0
206 Polny G 2 2 0
207 Postiga 2 2 0
208 Wicart 2 2 0
209 Zara 2 2 0
210 Peycelon 2 1 1
211 Redon 2 0 2
212 Pardo 2 0 2
213 Sassus 2 0 2
214 Lepaul 2 0 2
215 Zanotti 2 0 2
216 Fichaux 2 0 2
217 Bangoura P 2 0 2
218 Dogbé 2 0 2
219 Milewski 2 0 2
220 Rodrigao 2 0 2
221 Simo 2 0 2
222 Françoise P 1 1 0
223 Sakho 1 1 0
224 Carotti 1 1 0
225 VĂ©sir 1 1 0
226 Bouquet 1 1 0
227 Landrin 1 1 0
228 Diatta 1 1 0
229 Wallemme 1 1 0
230 Dernis 1 1 0
231 Hautcoeur 1 1 0
232 Le Tallec 1 1 0
233 Chaintreuil 1 1 0
234 Lestage 1 1 0
235 Boury 1 1 0
236 Chedli 1 1 0
237 Christensen F 1 1 0
238 Claveloux G 1 1 0
239 Fernandez M 1 1 0
240 Flauto 1 1 0
241 Giuliano 1 1 0
242 Grousseau 1 1 0
243 Guarin 1 1 0
244 Jankowski 1 1 0
245 Jensen 1 1 0
246 Luhovy 1 1 0
247 Masudi 1 1 0
248 Mazure 1 1 0
249 Mendy B 1 1 0
250 Panov 1 1 0
251 Perquis 1 1 0
252 Primard 1 1 0
253 Russier 1 1 0
254 SbaĂŻz N 1 1 0
255 Sivebaek 1 1 0
256 Tylinski R 1 1 0
257 Vernay 1 1 0
258 Ziadi 1 1 0
259 Pouget 1 0 1
260 Lamon 1 0 1
261 Camara Z 1 0 1
262 Garcia A 1 0 1
263 Leclerc 1 0 1
264 Oliveira 1 0 1
265 Astier 1 0 1
266 Bastou 1 0 1
267 Bia 1 0 1
268 Bridonneau 1 0 1
269 Chavériat 1 0 1
270 Duveau 1 0 1
271 Fellahi K 1 0 1
272 Four 1 0 1
273 Quaye 1 0 1
274 Riou 1 0 1
275 Sagnol 1 0 1
276 Santini S 1 0 1
277 Synaeghel Y 1 0 1


Mardi 20 novembre 07:19

[Interview]Aimé Jacquet : "sans bénévolat, il n'y aurait pas de football."

M. Jacquet, tout d’abord et avant de parler de sujets propres à la ligne éditoriale de notre journal, on ne pouvait ne pas revenir sur votre titre de champion du monde en 1998. Beaucoup d’images sont restées gravées à jamais dans votre mémoire. Néanmoins, si vous en aviez à retenir une, quelle serait-elle ?

Le sifflet final du match France - Brésil. C’était l’aboutissement de quatre ans de préparation pour vivre ce moment-là. C’était très fort !

Dans votre palmarès, vous avez gagné trois fois la coupe de France en tant que joueur avec l’AS St-Etienne et deux fois en tant qu’entraîneur avec les Girondins de Bordeaux. Que représente cette compétition à vos yeux ?

C’est la meilleure compétition qui peut mettre en valeur les différentes composantes du football mêlant les professionnels et les amateurs. Elle est le reflet du football dans sa diversité. Elle est indispensable.

Pour les amateurs, le but suprême est d’affronter une équipe de Ligue 1. Vous qui avez connu l’effet inverse, dans quel état d’esprit étiez-vous à l’idée de jouer contre des amateurs ?

Pour les professionnels, on redoute toujours ce style de match car le manque de détermination peut mettre l’équipe en difficulté. Après, c’est vrai que pour les amateurs c’est un rêve de rencontrer une équipe professionnelle dans un match couperet. Tout peut arriver dont l’exploit. De plus, l’effervescence médiatique, le soutien de toute une ville ou d’une région transcendent les plus petits.

On parle souvent de fête pour ces clubs et ces villages. La reconnaissance par le biais du football pour ces derniers est-elle pour vous le phénomène le plus important de ce sport ? Je pense que ceci n’est pas le phénomène le plus important du football. Par contre, il permet à beaucoup de clubs de retrouver dynamisme et enthousiasme.

On voit beaucoup de surprises dans cette compétition et les exemples ne manquent pas à l’image de Calais ou Libourne-Saint-Seurin. Dans nos pays voisins, on en voit beaucoup moins. Comment expliquez-vous cette particularité bien française ?

C’est tout à fait logique ! Tous les jeunes qui alimentent nos centres de formation ne deviennent pas tous professionnels. Beaucoup se retrouvent niveau tiré vers le haut. C’est tout simplement le résultat de la formation à la française !

Parmi vos cinq victoires en coupe de France, laquelle retiendrez-vous ?

Toutes sont présentes dans mon esprit. Le plus fort est le doublé sur une même saison, coupe de France et championnat (ndlr : Aimé Jacquet l’a réalisé deux fois en tant que joueur avec l’AS St- Etienne en 1968 et 1970 et une fois en tant qu’entraîneur avec les Girondins de Bordeaux en 1987). Tu es le meilleur partout. C’est la récompense de tout un travail, d’une grande régularité.

Les deux victoires avec Bordeaux face à Marseille devaient être particulières par rapport à l’opposition entre Claude Bez et Bernard Tapie ?

 Pour moi, tout cela Ă©tait secondaire. Mon action Ă©tait au-dessus de cette soi-disant opposition.

Pour revenir à votre carrière de joueur, vous avez rejoint l’AS Saint-Etienne à l’âge de 18 ans en provenance de l’US Couzan. Vous n’avez donc pas connu de centre de formation puisque que ce dernier n’existait pas. Quels souvenirs gardez-vous de cette époque ?

C’était une époque très différente de celle de maintenant. Le football au niveau du club était moins bien organisé sauf à Saint-Etienne où l’on permettait à des jeunes qui travaillent de pouvoir s’entraîner et de rejoindre l’effectif professionnel. Le club était à l’avant-garde de ce qui s’est développé ensuite.

Quelle vision avez-vous du centre de formation aujourdÂ’hui ?

C’est la réussite du football en France. On le doit à des gens comme Fernand Sastre et Georges Boulogne. Malgré les inconvénients souvent mis en avant, les clubs qui n’ont pas un centre de formation performant sont condamnés à jouer les seconds rôles dans les années à venir, voire à quitter la grande élite.

Celui-ci n’atteint-il pas ses propres limites lorsque l’on voit la carrière atypique de certains joueurs à l’image de Franck Ribery ?

Comme dans toute profession, il y a des exceptions. Mais, concernant Franck Ribery, il était bien dans un centre de formation. S’il n’a pas suivi totalement la filière de la formation, il a été relancé grâce à la compétence de certains entraîneurs.

Que pensez-vous du phénomène qui veut que certains clubs européens aillent chercher des joueurs français parfois même trop jeunes ?

La formation à la française est une réussite reconnue, copiée et en progression constante. Il est donc normal qu’il y ait un attrait vers elle des grands clubs européens.

Les clubs français sont-ils condamnés à perdre leurs meilleurs jeunes ?

Pas du tout. Aux clubs français de faire confiance aux jeunes qui sont chez eux et qui montrent de grandes attitudes. En revanche, si un joueur ne sent pas cette confiance, il peut avoir envie de partir.

Etes-vous de ceux qui pensent que partir Ă  16 ans Ă  lÂ’Ă©tranger est bien trop jeune ?

Bien sûr. L’arrêt de la formation peut être déterminant pour la future carrière du joueur à qui il y aura ensuite un manque. Beaucoup passent à côté de ce qui aurait pu être une bonne carrière. Le club étranger doit être l’aboutissement d’une expérience encore plus grande et non le début d’une carrière.

Avec votre expérience à Canal +, vous êtes un observateur privilégié. Quels espoirs du football mondial vous ont tapé dans l’oeil ?

Vous savez, ce n’est pas à travers des matches de championnat que l’on peut se faire une idée sur la qualité des joueurs d’avenir, mais sur des grandes compétitions que sont les coupes d’Europe ou la coupe du Monde.

Pour revenir sur votre parcours, vous avez goûté au football amateur avec l’US Couzan. Quels souvenirs en gardez-vous ?

C’était le foot de la convivialité, de la jeunesse et du contact. C’était aussi le rassemblement de la compétition et de la camaraderie. Que de bons souvenirs que j’ai gardés en jouant avec les copains du village !

Le football de masse draine un certain nombre de valeurs. Qu’aimeriez-vous dire à tous ces bénévoles qui le font vivre ?

Bravo pour ce que vous faites ! Gardez votre engagement et votre passion. Une vie où l’on se sent utile est une vie pleine. Sans bénévolat, il n’y aurait pas de football.

Quelle opinion avez-vous des clubs professionnels qui se coupent de leur base ?

C’est la plus grave erreur qu’ils peuvent faire. L’identité d’un club passe par sa base, son histoire, son maillot. En rogner une partie, c’est le défigurer.

Dans une autre vie, auriez-vous aimé être un footballeur amateur ?

(Il réfléchit). Dans toutes les situations, seul l’amour du jeu m’a toujours guidé.

Ă€ quand remontent vos derniers contacts avec le club de Sail-sous-Couzan ?

C’est un contact permanent. Je suis souvent présent, je suis son évolution et je le soutiens. Le football maintient un village en vie par le retour le week-end des gens originaires du village qui reviennent pour jouer.

On ne pouvait pas vous laisser sans parler de l’AS St-Etienne avec qui vous avez joué pendant douze saisons. S’il y avait une image à retenir, laquelle viendrait en premier ?

C’est tout simplement l’ensemble de ces douze années à l’AS St-Etienne. C’est toute une vie de réussite. À cette époque, le club était le numéro un en France. J’ai joué avec des grands joueurs. Tout était super ! Ce sont les grands moments de ma vie.

Vous Ă©tiez Ă  Geoffroy-Guichard pour commenter Saint-Etienne / Marseille. Comment vivez-vous ces retours dans le Chaudron ?

Avec toujours autant de plaisir. Ce sont des moments de bonheur et de partage que lÂ’on ressent dans le comportement de ce public chaleureux. On voudrait toujours ĂŞtre Ă  la place des joueurs.

L’ASSE a toujours été un club populaire. Comment ressentiez-vous ce soutien ?

Tout d’abord, c’était la ville du charbon, du textile et de la métallurgie. C’était le symbole du travail et de l’effort. On le ressentait sur le terrain. À travers les réactions du public, on savait ce que voulait dire « mouiller le maillot ». C’est quelque chose de légendaire.

Que représente ce club à vos yeux aujourd’hui ?

Un des meilleurs clubs de France voire d’Europe. Il y a, chez les responsables actuels, une volonté de s’adapter aux différentes situations qui se présentent. Il vit et existe dans une configuration personnalisée.

LÂ’ASSE peut-elle redevenir ce grand club dÂ’antan ?

Bien entendu, j’en suis convaincu. La richesse et la qualité de son environnement sont des atouts primordiaux. Il faut être patient.

Quel message souhaiteriez-vous leur transmettre ?

Le football fait partie intégrante de la société stéphanoise. C’est le pain quotidien de la population à travers sa forte identité. Il doit y avoir respect, humilité et sincérité.

Et pour finir, que peut-on vous souhaiter ?

La santé d’abord et garder ma passion. Que je reste en contact avec ce milieu le plus longtemps possible.


Propos recueillis par G.C. avec lÂ’aimable participation dÂ’Henri Emile.

Source : Actufoot42



Lundi 19 novembre 22:02

[Résultats] But de Rodrigao en vidéo

Retrouvez les résultats du week-end à l'étranger, avec notamment le but de Rodrigao en vidéo.



Lundi 19 novembre 21:58

[Interview] Stéphane Santini : "Ne pas baisser les bras"

Sur le terrain de Luzenac, Andrézieux a connu sa quatrième défaite consécutive, malgré un joli sursaut d’orgueil en deuxième période. Stéphane Santini revient avec nous sur cette rencontre et appelle à la mobilisation générale.

Stéphane, ton équipe a perdu 2 à 0 sur le terrain de Luzenac. Que retiens-tu de cette rencontre ?
En première mi-temps, nous n’avons su nous mettre dans le match. Il a fallu être mené au score pour que l’on soit actif et entreprenant. Je note un certain manque de réussite et d’agressivité lorsque l'on veut faire le geste juste qui permet de mettre le ballon au fond.

Comment expliques-tu cette série négative que connaît l’équipe ?
Disons qu’on ne méritait pas forcément de perdre tous les matches, ni même forcément des les gagner… Il ne faut surtout pas baisser les bras même si psychologiquement, la situation que nous vivons n’est pas facile…

Il y a également un problème d’efficacité devant le but...
C’est un passage à vide. On peut ajouter également que l’on prend des buts que l’on n’encaissait pas forcément les matches d’avant. Nous avons deux semaines pour préparer le match contre Albi et une grosse série contre Gap et Cassis-Carnoux. Il va falloir faire preuve de solidarité.

Source : Actufoot42



Dimanche 18 novembre 20:25

Sinan Ozkan demande Ă  partir de son club turque

Ne jouant quasiement pas malgré les mauvais résultats de son club, sinan Ozkan a demandé à partir ou être prêté au mercato de janvier. Il est encore sous contrat jusqu'en 2010 avec Manisaspor, club de L1 turque.

Dimanche 18 novembre 19:37

Willy Sagnol pas sur de rester au Bayern

Alors que tout semblait aller pour le mieux il y a quelques mois entre le Bayern et Willy Sagnol (on parlait même de donner le brassard de capitaine, chose rarissime, au français une fois Oliver Kahn à la retraite), les choses se sont dégradées ces derniers temps notamment suite à la blessure du défenseur français.

Interrogé par Le Parisien, Sagnol envisage désormais de quitter la Bavière, lui qui est là-bas depuis 2000 et qui promettait de finir sa carrière sous le maillot munichois. "Sur un plan personnel, j’ai été blessé par plusieurs choses au Bayern, pendant ma blessure. Des choses que je ne pensais pas mériter. Aujourd’hui, je ne suis plus sûr de terminer ma carrière au Bayern. Même si, pour le moment, je suis davantage dans une démarche de jouer, de revenir à mon meilleur niveau que de penser à mon avenir."

Manchester United serait déjà sur les rangs...

Source : Football365



Samedi 17 novembre 17:34

[Histoire] Tous les buteurs de l'ASSE en Ligue 2 depuis la saison 1962-1963

Maintenant, tous les buteurs en Ligue 2 depuis la saison 1962-1963.

Milla 31
Thimothée 24
N'Diaye 19
Compan 18
Herbin 16
Ribar 15
Carteron 15
Mekhloufi 14
Bellus 14
Revelles 13
Faivre 11
Sarr 10
Daniel 10
Kurbos 10
Ferrier 8
Hognon 8
Mendy F 8
Di Rocco 8
Lagrange 8
Guy 7
Hellebuyck 7
Mettomo 7
Subiat 7
Foix 6
Alex 6
Ferri P 6
Marin 6
Aulanier 6
Ponsard A. 6
Baulu 5
Diarte Martinez 5
Ferhaoui 5
Fayolle 5
Gilles 5
Oleksiak T 4
Epalle 4
Robert C. 4
Kuzba 4
Mitoraj 3
Oleksiak J 3
Billong 3
Jau 3
Charriéras 3
Citony 3
Gauvin 3
Hernandez S 3
Makita 3
N'Dour 3
Razak 3
Gomis 2
Sanchez D 2
Masson 2
Boudarène 2
Chillet 2
Redon 2
Pardo 2
Sassus 2
Lepaul 2
Zanotti 2
Fichaux 2
Bangoura P 2
Dogbé 2
Milewski 2
Rodrigao 2
Simo 2
Domingo 1
Potillon 1
Sablé 1
Balboa 1
Claveloux E 1
Peycelon 1
Pouget 1
Lamon 1
Camara Z 1
Garcia A 1
Leclerc 1
Oliveira 1
Astier 1
Bastou 1
Bia 1
Bridonneau 1
Chavériat 1
Duveau 1
Fellahi K 1
Four 1
Quaye 1
Riou 1
Sagnol 1
Santini S 1
Synaeghel Y 1


Samedi 17 novembre 12:03

[Histoire] Tous les buteurs de l'ASSE en Ligue 1 depuis la saison 1948-1949

Ce week-end, place Ă  une page d'histoire sur www.anciensverts.com.
Retrouvez la liste des tous les buteurs en Ligue 1, puis en Ligue 2 de l'AS Saint-Etienne, depuis la saison 1948-1949.

Il y a eu, pour le moment, 227 buteurs différents en Ligue 1. En voici la liste exhaustive.

Buteurs Nombre
Revelli H 175
Keita 125
Mekhloufi 123
Larqué 78
Herbin 74
Revelli P 74
N'Jo-LĂ©a 70
Platini 58
Foix 54
Bereta 53
Rocheteau 51
Rijveers 51
Liron 48
Alpsteg R. 47
Guy 45
Rep 44
Santini J 44
Tibeuf 39
Domingo 37
Larios 36
Mendy E 35
Roussey L 32
Ferry 31
Moravcik 31
Ferrier 30
Zimako 30
Alex 28
Garande 26
Bathenay 25
Feindouno 25
Nyers F 25
Goujon 24
Synaeghel C 24
Fefeu 23
Peyroche 23
Piquionne 23
Zanon 23
Sarramagna 22
Jacquet A 22
Michlowski 22
Lopez C 21
Mitoraj 20
Bosquier 20
Wohlfarth 20
Cuissard 19
Gomez V 19
Blanc L 18
Rodriguez Ant 17
Castellani 17
Oleksiak J 16
Camara A 16
Alpsteg L. 16
Haond 16
Piazza 16
Huguet 15
Lacombe 14
Lefèvre 14
Guillas 14
Kastendeuch 13
Triantafilos Y 13
Repellini 13
Gomis 12
Wisnieski 12
Paganelli 12
Vernier 12
PĂ©dron 12
Tamini 12
Haon 11
Witschge 11
El Haddaoui 10
Aloisio 10
Collados 10
Lauer J. 10
Krimau 9
Parizon 9
Ilan 9
Salen 9
Braizat 9
Carrot 9
Hognon 8
Potillon 8
Sablé 8
Genghini 8
Heutte 8
Passi 8
Elie 8
Battiston 8
Sandjak 8
Coinçon 8
Corroyer 8
Janvion 8
Thimothée 7
Sarr 7
Hellebuyck 7
Fournier L 7
N'Doumbé Mondo Léa 7
Cristobal 7
Farison 7
Nola 7
Faivre 6
Tholot 6
Bini 6
Samardzic 6
Sanchez D 5
Noguès 5
Chaouch 5
Rouillon 5
Grattarola 5
Bordas 5
De Cecco 5
Deguerville 5
Musquère 5
Nielsen B 5
Compan 4
Daniel 4
Ferri P 4
Baulu 4
Glovacki 4
Mège 4
Bénédet 4
Barthélémy A 4
Huard 4
Fouillen 4
Pagal 4
Calligaris 4
Gros 4
Hanus 4
Heinz 4
Ibanez 4
Veggia 4
Mendy F 3
Marin 3
Aulanier 3
Balboa 3
Jacques R 3
Priou 3
Sanchez C 3
Laurey 3
Moussilou 3
SĂ©chet 3
Sanlaville 3
Schaer JM 3
Guel 3
Moreau P 3
Cuervo 3
Goglia 3
Courault 3
Cuca 3
Derignon 3
Diawara 3
Dimitrov 3
Merchadier 3
Bellus 2
Mettomo 2
Diarte Martinez 2
Oleksiak T 2
Epalle 2
Masson 2
Claveloux E 2
Lacuesta 2
Morice 2
PĂ©rez S 2
Lambert 2
Swierczewski 2
Despeyroux 2
Broissart J 2
Mahut 2
Millot 2
Chicharo 2
Cyprien 2
DamaĂŻ 2
D'Hondt 2
Geiger 2
Ilunga 2
Kupcewicz 2
Manucci 2
Molnar 2
Orosco 2
Perrin L 2
Polny G 2
Postiga 2
Wicart 2
Zara 2
Ribar 1
Di Rocco 1
Subiat 1
Billong 1
Boudarène 1
Chillet 1
Peycelon 1
Françoise P 1
Sakho 1
Carotti 1
VĂ©sir 1
Bouquet 1
Landrin 1
Diatta 1
Wallemme 1
Dernis 1
Hautcoeur 1
Le Tallec 1
Chaintreuil 1
Lestage 1
Boury 1
Chedli 1
Christensen F 1
Claveloux G 1
Fernandez M 1
Flauto 1
Giuliano 1
Grousseau 1
Guarin 1
Jankowski 1
Jensen 1
Luhovy 1
Masudi 1
Mazure 1
Mendy B 1
Panov 1
Perquis 1
Primard 1
Russier 1
SbaĂŻz N 1
Sivebaek 1
Tylinski R 1
Vernay 1
Ziadi 1

Un grand merci Ă  Piero.



Samedi 17 novembre 08:49

[Match amical] Perquis a joué et gagné

Damien Perquis, qui ne joue pas beaucoup avec Sochaux, a joué et gagné en match amical contre Thoune. En plus, il a marqué de la tête un but, le premier de la rencontre. . Score final, 3-1, en faveur des Lionceaux.

Vendredi 16 novembre 19:38

Loïc Chavériat blessé

Loïc Chavériat sera absent un mois suite à une entorse. Son année 2007 est donc terminée.

Jeudi 15 novembre 18:56

Tous les résultats du week-end dernier , en France et à l'étranger


Retrouvez tous les résultats du week-end dernier de tous nos anciens joueurs :
- En France : L1, L2 , National - CFA et inférieurs
- A l'Ă©tranger



Jeudi 15 novembre 07:20

[Interview] Bruno Carotti : "Je prends du plaisir avec ce groupe"

Après les deux revers subis à Reims et à la Mosson contre Clermont, le MHSC s’est rassuré lors des deux dernières rencontres. Son capitain nous affirme que l’équipe aborde avec confiance et envie ce mois de novembre infernal qui les attend.

Bruno, cela a dû faire du bien de renouer avec la victoire en championnat face à Brest après deux défaites et un match nul ?
 Effectivement, cÂ’Ă©tait une occasion de nous relancer mĂŞme si cela a Ă©tĂ© un peu acquis dans la douleur. Après lÂ’ouverture du score en notre faveur, on a un peu plus balancĂ© devant au lieu de construire. On Ă©tait peut-ĂŞtre un peu moins bien physiquement, mais ce qui est positif au-delĂ  des trois points, cÂ’est quÂ’on a retrouvĂ© notre soliditĂ© et solidaritĂ©. A partir de lĂ , ce nÂ’est pas Ă©tonnant dÂ’avoir gagnĂ©.

Quel Ă©tait le mot dÂ’ordre au sein du groupe avant ce match ?
C’était de faire fructifier le point qu’on avait ramené de Bastia, même si là-bas, à onze contre dix et menant au score, on pouvait s’attendre à mieux. C’est dommage de ne pas les avoir plus fait courir pour qu’ils n’aient pas la force de presser et de se révolter comme ils l’ont fait.

Comment expliques-tu les revers de Reims et de Clermont après avoir été une des meilleures défenses du championnat ?
Ce n’était pas étonnant vu nos entames de matchs ! Je ne sais pas si un problème de concentration explique ces buts pris d’entrée. Ils ont deux occases et chaque fois on les paye cash avec deux buts. Après, c’est sûr qu’il y a quelques petites erreurs de placement et que dans la préparation des matchs, il faut avoir d’entrée notre agressivité défensive et offensive habituelle.

Comment abordez-vous ce mois de novembre périlleux avec des matchs face aux trois premiers du classement ?
Notre victoire face à Brest nous met dans une situation où on peut bien préparer ces rendezvous. On va aborder tout ça avec confiance et l’envie de se frotter à eux pour voir notre niveau actuel. Si on a la possibilité de gagner à Grenoble, on pourra recoller au podium. Il faut de l’ambition et de la régularité si on veut prétendre à quelque chose.

D’une manière générale comment juges-tu votre début de saison ?
Il n’est pas mal du tout vu qu’on avait beaucoup de matchs à l’extérieur. On avait flirté avec la relégation l’an dernier. Ça apprend l’humilité. On s’en est servi pour ne pas se louper en début de saison malgré le calendrier difficile.

Il y a déjà des certitudes quand même…
C’était un minimum par rapport au club ! Mais il y a encore du boulot et beaucoup de progrès à faire.

Quelles sont les satisfactions de ce premier tiers de championnat ?
C’est déjà d’avoir fait un début correct par rapport à notre saison dernière. A l’intersaison, le discours des dirigeants était simple : ils ne voulaient pas revivre une pareille campagne. C’est aussi d’être reparti avec une équipe qui a beaucoup de possibilités de schémas de jeu et au niveau des joueurs qu’elle a à sa disposition. Il y a un bon mélange entre les anciens et les jeunes qui pointent leur nez. Personnellement ça va bien et je prends du plaisir avec ce groupe.

Une montée en L1 est-elle possible selon toi ?
Chacun doit être ambitieux et doit prendre du plaisir. On saura après avoir affronté les grosses équipes si on peut postuler à quelque chose ou pas. On va essayer d’être le plus compétitif le plus longtemps possible. Une fois qu’on sera dans la dernière ligne droite, on verra si on peut monter.

Source : Actufoot 34, N°27
La fiche du Bruno Carotti sur www.anciensverts.com



Mardi 13 novembre 23:27

Kader Ferhaoui de retour Ă  Montpellier

Après une saison à Feurs (DH), Kader Ferhaoui, capitaine emblématique de l'ASSE en 1998-1999, est de retour dans la région de Montpellier. Cette saison, il s'occupe d'une des équipes de benjamins du club de Louis Nicollin.

Source : Actufoot.


La fiche de Kader Ferhaoui.

Mardi 13 novembre 18:45

[Médias] Le Progrès parle du site dans son édition du 13 novembre

Dans le journal du Progrès du mardi 13 novembre, un large article est consacré à notre site.

Vous pouvez retrouver l'article en cliquant sur ce lien.



Lundi 12 novembre 22:48

Nicolas Marin touché à une cheville

Le milieu de terrain offensif du FC Lorient Nicolas Marin souffre d'une entorse à une cheville et devra observer une période de repos d'une dizaine de jours. Marin s'est blessé samedi lors de l'ultime entraînement avant la réception de Toulouse (1-0). Il devrait donc être forfait pour le déplacement à Lens le 24 novembre en Championnat.

Source : L'equipe

Lundi 12 novembre 12:37

[Ligue 1]Journée 14 : les notes des anciens Verts

Voici les notes du journal "L'Equipe" concernant les anciens Verts en Ligue 1 :
Piquionne : 6.5
Camara : 6
Hellebuyck : 6
Hautcoeur : 6
Hognon : 5
Ilunga : 4.5
Mazure : 4
Perquis : 3.5
Sablé : pas joué
Compan : pas joué
Marin : pas joué


Dimanche 11 novembre 13:50

[Beach-soccer] La France Ă©choue au pied du podium

La France termine 4ème du Mondial de beach-soccer. Elle vient de perdre contre l'Uruguay aux tirs au but après avoir fait 2-2 après prolongations.

Après que Sébastien Pérez ait raté le premier pénalty français, l'Uruguay a réussi son tir au but, ce qui a suffit au pays céleste pour gagner cette rencontre.

Dimanche 11 novembre 13:47

[Transferts] Matt Moussilou au Qatar, c'est fait !

Comme nous vous le disions hier, Matt Moussilou quitte l'OM et part vers le club qatari Al Arabi Doha sous la forme d'un prĂŞt .

Samedi 10 novembre 22:10

Sylvain Armand blessé au tibia

Sylvain Armand s'est blessé au tibia gauche lors de la rencontre contre Nancy samedi 10 novembre. Plus de renseignements dans le courant du week-end et de la semaine prochaine.

Samedi 10 novembre 15:34

[Beach-soccer] La France éliminée en demi-finales

La France a perdu contre le Brésil sur le score de 6 buts à 2. Malgré un but de Sébastien Pérez en tout début de rencontre, les Bleus n'ont rien pu faire contre des Brésiliens évoluant à domicile.

La France jouera la "petite" finale contre l'Uruguay, demain dimanche 11 novembre Ă  12h30.

Samedi 10 novembre 13:19

Christophe Ohrel entraineur Ă  Echichens

Christophe Ohrel, ancien international suisse, a retrouvé un poste d'entraineur : il est à la tête du club d'Echichens, club de 2ème Ligue en Suisse, équivalent du CFA2.

Samedi 10 novembre 12:13

[PrĂŞt] Matt Moussilou au Qatar ?

D'après le journal Aujourd'hui en France, Matt Moussilou devrait être prêté aujourd'hui au club qatari d'Al Arabi Doha, actuellement 5ème de son championnat.

Jeudi 08 novembre 18:36

[Coupe de France] Le tirage au sort complet du 7ème tour

Le tirage au sort complet du 7ème tour de la Coupe de France. Les rencontres auront lieu les samedi 24 et dimanche 25 novembre.
Le tirage au sort a été effectué par Sylvain Kastendeuch et Reynald Pedros.


En gras, les clubs des anciens verts concernés.

Groupe A

* Sète Pointe Courte (4) - Ajaccio AC (2)
* Cassis Carnoux (3) - Lyon Duchère (3)
* Saint Julien en Genevois (5) - Bron Grand Lyon (4)
* Rhone Vallées (4) - Annecy (4)
* Saint Chamond (5) - Marignane (3)
* Grenoble (2) - Bourg Peronnas (3)
* Fréjus (3) - Pont de Cheruy (4)
* Martigues (2) - Sète FC (2)

Groupe B

* Ajaccio GFCO (3) - Vichy (4)
* Chamalières (4) - Clermont (2)
* Nîmes (2) - Croix de Savoie (3)
* Thiers (3) - Bastia SC (2)
* Montluçon (3) - L'Etrat la Tour (4)
* Chavanay (5) - Aigues Mortes (4)
* Villefranche (3) - Feurs (4)
* Vaulx en Velin (4) - Arles (2)

Groupe C

* Bergerac (3) - MĂ©rignac (4)
* Libourne St Seurin (2) - Aurillac (3)
* Luzenac (3) - Rodez (2)
* AngoulĂŞme (3) - Montpellier (2)
* Blagnac (3) - Royan Vaux (4)
* Villenave (4) - Toulouse-Rodéo (3)
* Anglet (3) - Bordeaux Stade (3)
* Haut Adour (4) - Colomiers (3)

Groupe D

* La Chapelle St Luc (4) - Vesoul (3)
* Montbard Venarey (4) - Besançon (3)
* St Louis Neuweg (4) - Paris FC (2)
* Toul (4) - Illzach Modenheim (3)
* Avallon (4) - Gueugnon (2)
* Dijon (2) - Jura Sud (3)
* Selongey (3) - Pontarlier (3) ou Belfort (5)
* Portugais Selestat (5) - Migennes (4)

Groupe E

* Forbach (4) - Troyes (2)
* Cormontreuil (4) - Magny (4)
* Epinal (3) - Thaon les Vosges (3)
* Reims St Anne (4) ou Chaumont (4) - Créteil (2)
* Obermodern (5) - Reipertswiller (4)
* Vandoeuvre Les Nancy (4) - Jarvillle (3)
* Raon L'Etape (3) - Metz APM (4)
* Vauban Strasbourg (3) - Stade Reims (2)

Groupe F

* Montagnarde (3) - La Baule (4)
* Vertou (4) - Nantes (2)
* Carquefou (3) - Ploermel (4)
* Locminé (3) - Pontivy (3)
* Orvault (4) - Les Herbiers (3)
* Perigny (4) - Niort (2)
* Quimperlé (5) - Le Poiré sur Vie (3)
* St SĂ©bastien sur Loire (4) - Vannes (2)

Groupe G

* Lamballe (4) - Laval (2)
* Guingamp (2) - Vitré (3)
* Montgermont (4) - Quimper (3)
* AS Brest (5) - Cherbourg (2)
* Rostrenen (5) - Lannion (5)
* Avranches (3) - Plaintel (4)
* Chateaubriant (3) - Stade Brest (2)
* St Malo (4) - Pointe de la Hague (4)

Groupe H

* Viry Chatillon (3) - Changé (3)
* Poitiers (4) ou Bruxerolles (4) - Le MĂ©e sur Seine (4)
* Saran (4) - Evry (4)
* Romorantin (2) - Chatellerault (3)
* Coulaines (4) - St Saturnin (4)
* Ivry-sur-Seine (3) - Moulins (3)
* Angers (3) - Orléans (3)
* Thouars (3) - Châteauroux (2)

Groupe I

* Colombienne (5) - Rouen (3)
* Courseulles sur Mer (4) - St Omer (4)
* Le Touquet (4) - Boulogne sur Mer (2)
* Avion (4) - Fleury MĂ©rogis (4)
* Berck (5) - Calais (2)
* Camon (4) - Le Havre (2)
* Guines (5) - Quevilly (3)
* Montreuil (5) - Mantes la Ville (3)

Groupe J

* Douai (4) - Sedan (2)
* Roye (3) - Vermelles (4)
* Prix les Mezières (4) - Maubeuge (4)
* Escaudoeuvres (5) - Fresnoy le Grand (5)
* Noisy le Sec (3) - Drancy (4)
* Compiègne (3) - Beauvais (2)
* Raismes (4) - Amiens (2)
* Guesnain (5) - Arras (3)
* Marcq en Baroeul (4) - Guise (4)

Niveaux :
2 (L2 et National)
3 (CFA et CFA2)
4 (Ligue premier et deuxième niveau)
5 (Autres)

Source : fff.fr



Jeudi 08 novembre 16:58

[Beach soccer]But de SĂ©bastien PEREZ et qualification de la France

L'équipe de France s'est qualifiée pour les demi-finales de la de la Coupe du monde de Beach soccer en battant le Sénégal 6-3.

Sébastien Perez a non seulement joué mais il a marqué le premier but !



Jeudi 08 novembre 07:20

[Beach-soccer]La France avec Sébastien Perez qualifiée pour les quarts de finale

La France est venue à bout de l'Argentine dans le dernier match de poule (2-2, 2 tirs aux buts à 1). Elle est donc qualifiée pour les quarts de finale et rencontre le Sénégal.

L'ancien Vert SĂ©bastien PEREZ participe Ă  cette aventure.

Mardi 06 novembre 22:55

[Ligue des Champions] DĂ©route pour Lamine Diatta

Résultats Ligue des Champions, 4ème journée

Porto-Marseille : 2-1
Helder Postiga est entré à la 59ème minute côté Porto. Matt Moussilou n'était pas dans le groupe marseillais.

Valence - Rosenborg : 0-2
Bjorn Kwarme a joué toute la rencontre

Liverpool - Besiktas : 8-0
Le jeune El Zhar n'était pas convoqué à Liverpool pour cette rencontre.
Lamine Diatta, pour Besiktas, a joué toute la rencontre..



Mardi 06 novembre 22:43

[Résultats] Ligue 2 , 15ème journée

Les résultats de la 15ème journée de Ligue 2

Lundi 5 novembre 2007

Boulogne-sur-Mer - Nantes : 4-0
Buts : Thil (4eme, 50eme et 87eme) et Ramaré (24eme) pour Boulogne-sur-Mer

Mardi 6 novembre 2007
Ajaccio - Libourne-Saint-Seurin : 2-3
Buts : Lucas (53eme et 76eme) pour Ajaccio - Gimbert (28eme et 68eme) et Martin (30eme) pour Libourne-Saint-Seurin
 
Amiens - Bastia : 1-1
Buts : Buengo (68eme) pour Amiens - PentecĂ´te (49eme) pour Bastia

Angers - Gueugnon : 2-0
Buts : Alo'o Efoulou (5eme) et Ben Khalfallah (28eme) pour Angers

Châteauroux - Reims : 0-1
But : Barbier (89eme) pour Reims

Montpellier - Brest : 2-1
Buts : AĂŻt-Alia (13eme) et S.Camara (62eme, sp) pour Montpellier - Ferradj (47eme) pour Brest

Troyes - Dijon : 3-0
Buts : Y.Kébé (29eme), Noro (83eme) et Amzine (90eme) pour Troyes

Sedan - Le Havre : 0-0 (mt) 

Mercredi 7 novembre 2007
19h00 : Guingamp - Clermont
20h30 : Niort - Grenoble
 

Source : Football365



Mardi 06 novembre 22:39

[Coupe de France] Les résultats du 6ème tour


Retrouvez les résultats de nos anciens joueurs concernant les rencontres du 6ème tour de Coupe de France du week-end dernier en cliquant sur ce lien



Mardi 06 novembre 19:15

Robert Herbin interdit d'entrée à l'Etrat

Robert Herbin, entraîneur emblématique de l'ASSE, a été interdit d'accès au centre d'entraînement de l'Etrat.
Le site officiel de l'ASSE a communiqué sur ce sujet ce matin

06 novembre 07

La direction de la SASP ASSE Loire s’étonne des propos tenus par M. Robert Herbin ce matin dans la presse. Devant le nombre croissant de sollicitations extérieures, elle a décidé, comme toute entreprise privée, de réglementer l’accès à son siège social. Ne sont reçues au siège de l’ASSE que les personnes ayant pris rendez-vous avec un dirigeant ou un salarié du club.

Le club respecte la liberté d’expression de M. Herbin, auteur d’une chronique hebdomadaire dans le quotidien local La Tribune-Le Progrès, et souhaite que M. Herbin respecte également la procédure d’accès au centre d’entraînement de L’Etrat, laquelle est la même dans tous les clubs professionnels de football.

La direction de la SASP ASSE Loire tient à préciser que cette mesure n’est pas une réponse aux critiques acerbes de M. Herbin, candidat à un rôle de conseiller de l’entraîneur en début de saison, et qu’elle s’applique bien à toute personne extérieure au club.

Source : Site Officiel de l'ASSE



Lundi 05 novembre 20:49

[Beach-soccer] Défaite de la France face au Nigéria

La France a perdu face au Nigéria sur le score de 3-3, 3 tirs aux buts à 2.

Sébastien Pérez a commencé la rencontre.

La France doit maintenant battre l'Argentine ce mercredi pour continuer le tournoi.

Dimanche 04 novembre 23:35

[Tour de France] RĂ©sultats Ligue1 et Ligue 2


Retrouvez les résultats de la Ligue 1, de la Ligue et de la rencontre à rejouer en National en cliquant sur ce lien



Samedi 03 novembre 22:18

[Ligue 1] Résultats 12ème journée - Piquionne buteur

Nancy 1-0 Bordeaux
Auxerre 0-1 Lille
Lyon 2-0 Valenciennes
Marseille 0-0 Lorient
Nice 0-0 Sochaux
Rennes 0-1 Monaco
Strasbourg 1-2 PSG


Samedi 03 novembre 16:52

[Coupe du Monde beach soccer] SĂ©bastien PĂ©rez joue et gagne son premier match !



Cette semaine se déroule la coupe du Monde beach-soccer au Brésil.
La France est entraînée par Eric Cantona et Sébastien Pérez a été sélectionné.

Ce samedi après-midi, l'équipe de France a battu, non sans difficultés, l'équipe des Emirats Arabes Unis, championne d'Asie, sur le score de 6 buts à 5.

Sébastien Pérez a très souvent été sur le sable de Copacabana, les remplacements au beach-soccer étant illimités.

Prochaine rencontre pour les Bleus lundi 5 novembre 2007 contre le Nigéria, vainqueur de l'Argentine dans son premier match.



Vendredi 02 novembre 22:47

[Ligue 2] Les résultats de la 14ème journée ->

Brest-Sedan : 1-1
Buts : Socrier (10eme) pour Brest - Lucau (53eme) pour Sedan

Châteauroux-Angers : 2-2
Buts : Mauricio (41eme, sp) et Y.Lachuer (56eme) pour Châteauroux - Alo'o Efoulou (33eme et 91eme) pour Angers

Grenoble-Dijon : 2-0
Buts : El Moubarki (40eme) et Glombard (81eme)  pour Grenoble

Gueugnon-Troyes : 1-1
Buts : Niflore (22eme) pour Gueugnon -Bangoura (61eme) pour Troyes

Libourne-Saint-Seurin - Boulogne-sur-Mer  : 2-2
Buts : Deranja (46eme) et Gimbert (50eme) pour Libourne-Saint-Seurin - Bah (39eme) et Thil (88eme) pour Boulogne-sur-Mer

Reims-Amiens : 0-0

Nantes-Ajaccio : 2-1
Buts : De Freitas (55eme) et GoussĂ© (89eme) pour Nantes - Darbion (22eme) pour Ajaccio



Vendredi 02 novembre 18:37

Willy Sagnol de retour dans une semaine

Après 7 mois d'absence suite à une blessure à un genou, Willy Sagnol va enfin retrouver le terrain d'ici une semaine. Pour le moment, il ne s'agit que d'entrainement. Pour les matchs, il faut encore attendre au minimum 3 semaines.

Vendredi 02 novembre 09:45

Décès de Jules Bigot, figure de l'ASSE pendant la 2ème guerre mondiale ->

Jules Bigot, joueur de l'ASSE pendant la 2ème guerre mondiale est décédé la semaine dernière.

Sa fiche.


Le site http://www.anciensverts.com présente ses condoléances à la famille et aux proches.

Jeudi 01 novembre 21:15

[DVD] Sortie de "La Fièvre Verte"

Le mot est d'Alain Merchadier : « A l'époque, Saint-Etienne était en avance sur la façon de s'entraîner. Saint-Etienne se déplaçait en avion, pas les autres clubs. Saint-Etienne avait la réflexion suivante : à partir du moment où le joueur est sécurisé dans l'aspect psychologique, il sera plus performant. ». Le témoignage de l'ancien défenseur stéphanois a été recueilli par Véronique Lhorme et Marc Nardino dans un DVD paru le 24 octobre sur « La Fièvre verte », qui revient sur la mythique épopée de l'AS Saint-Etienne jusqu'en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions, en 1976.
 

Truffé d'interviews récentes de joueurs, de l'entraîneur Robert Herbin, de journalistes et de supporters, le seul défaut de ce film est peut-être son titre : si ce parcours déboucha bien un authentique phénomène de société, ce document, réalisé trente ans après, a le mérite essentiel d'analyser pièce par pièce toutes les composantes de ce puzzle unique qu'était l'AS Saint-Etienne des années 70. Avec la passion, mais surtout la distance offerte par le recul du temps. - Cé. Ro.
 

La Fièvre verte, Véronique Lhorme et Marc Nardino, Editions RH Prod, Distribution : One plus one, environ 20 euros.

Source : L'Equipe



Jeudi 01 novembre 21:08

[Brésil] José Aloisio Champion 2007 !

Suite à la journée de championnat de mercredi soir, Sao Paulo est sacré champion du Brésil 2007. Avec 15 points d'avance à 4 journées de la fin, Sao Paulo ne peut plus être rejoint en tête du championnat.

Jeudi 01 novembre 11:08

Nabil El Zhar buteur avec Liverpool

Nabil El Zhar a ouvert le score pour son Ă©quipe de Liverpool en Carling Cup face Ă  Cardiff.

Au final, Liverpool a gagné 2-1 et poursuit donc son chemin.


La fiche de Nabil El Zhar.

Jeudi 01 novembre 07:18

[Coupe de Ligue] les résultats des 8èmes de finale

Mercredi 31 octobre 2007
Monaco - Lens : 1-2
Buts : Piquionne (67eme) pour Monaco - Boukari (15eme) et Carrière (83eme) pour Lens
 
PSG - Montpellier (L2) : 2-0
Buts : Pauleta (7eme et 93eme) pour PSG

Rennes - Valenciennes : 0-2
Buts : Mo.Traoré (24eme) et Pujol (73eme) pour Valenciennes

Caen - Lyon : 1-3
Buts : Grandin (29eme) pour Caen - A.Keita (15eme), Bodmer (76eme) et Benzema (90eme) pour Lyon 



Jeudi 01 novembre 07:08

Eric Bauthéac signe à Cannes

Eric Bauthéac, ailier gauche de la réserve stéphanoise la saison passée, vient de s'engager avec Cannes, club de National. Il y a rejoint plusieurs ex-stéphanois comme Julien Perrin, Anthony Losilla, Fabien Debec et Patrice Carteron.





Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com