• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

Didier Tholot : "Collectivement, les Verts ont franchi un cap"

Didier Tholot

Entraîneur de Châteauroux, le Forézien a l’impression d’avoir retrouvé une vraie équipe à l’ASSE

>> Châteauroux a effectué une bonne première partie de saison mais reste sur une série de 4 matches sans victoire. Comment l’expliquez-vous ?

Notre effectif n’est pas pléthorique. Nous avons subi quelques blessures dont celle de notre gardien (Vincent Fernandez) à Angers. Sur les dernières rencontres, l’équipe aurait mérité mieux. Le souci porte sur notre style de jeu : on ne s’économise jamais donc on ne fait pas la différence quand il le faut.

>> L’élimination en coupe de France face à un club de DH (Chauvigny) peut-elle être préjudiciable pour la seconde partie de saison ?

Nous avons rejoué de suite en faisant un bon match face à Boulogne. En coupe, c’est clair qu’il y a eu une humiliation (3-0), mais l’équipe était amputée de sept éléments. Désormais, il faut passer à autre chose, regarder devant soi. Mais c’est sûr que nous avons rasé les murs pendant un moment !

>> La Berrichonne est Ă  seulement quatre points du podium. Rejoindre les Verts en L1 est-il envisageable ?

On peut rêver de L1 mais il faut rester humble. Le championnat est encore long. Les deux dernières saisons, Châteauroux s’est sauvé lors de l’ultime journée. On va tenter d’obtenir un bon maintien, le plus rapidement possible.

>> En tant que natif du Forez et ancien Vert, sans doute ravi de voir lÂ’ASSE en bonne posture Ă  la trĂŞve.

J’ai souvent Alain (Blachon : N.D.L.R.) au téléphone. Les Verts sont dans la même logique que nous : tout ce qui a été pris n’a fait que du bien. Il y a eu un petit passage à vide avec des indisponibilités mais l’ASSE a bien terminé l’année. C’est une bonne chose pour la région et ce fabuleux public.

>> Qu’est ce qui a changé comparé aux deux saisons purgatoires ?

Le staff a su resserrer les vis derrière avec l’arrivée de joueurs revanchards qui ont su stabiliser la défense, comme Marchal ou Ebondo. Ce qui m’a le plus marqué, c’est que ce groupe dégage de la sérénité et forme à nouveau une vraie équipe. Collectivement, Saint-Etienne a franchi un cap. Tout le monde fait les efforts. On critique Rivière, mais il fait un boulot énorme et revient souvent pour aider ses coéquipiers, de même que Payet, qui a fait la décision à plusieurs reprises quand il était sur son nuage. Loïc Perrin est débarrassé de ses pépins physiques et est devenu indispensable au milieu de terrain.

>> Les Verts peuvent-ils se mettre Ă  rĂŞver dÂ’Europe ?

Tout peut arriver. On peut aussi très vite se retrouver en bas, tant le championnat est serré. Un peu comme en L2. Le début de janvier va être décisif. Si l’ASSE prend des points aux moments opportuns, pourquoi ne pas aller chercher une place européenne ?

>> Pour se faire, l’équipe doit-elle être renforcée selon vous ?

Je rejoins Christophe Galtier quand il a dit qu’il faudra être vigilant s’il y a recrutement. Il sera nécessaire d’être sur ses gardes afin de ne pas briser la dynamique actuelle. Mais le coach est bien placé pour savoir ce qu’il y a exactement à faire.

Geoffrey Fleury

Source : Le Progrès



Consulter la fiche de : THOLOT Didier

Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com