• Cliquez sur une lettre pour accéder à la liste complète :
  • A -
  • B -
  • C -
  • D -
  • E -
  • F -
  • G -
  • H -
  • I -
  • J -
  • K -
  • L -
  • M -
  • N -
  • O -
  • P -
  • Q -
  • R -
  • S -
  • T -
  • U -
  • V -
  • W -
  • X -
  • Y -
  • Z -
  • fém. -

Rudi Garcia : "Assurer un minimum"

Le match de Lille √† Marseille (2-2), dimanche dernier, a √©t√© une parfaite synth√®se de ce que r√©alise cette ann√©e l'√©quipe nordiste : brillante sur le plan collectif pendant une mi-temps, elle a laiss√© √©chapper une victoire qui lui tendait les bras en manquant deux occasions franches puis en conc√©dant un but √† la derni√®re minute. Son entra√ģneur Rudi Garcia nous explique comment fonctionne sa m√©canique √† la veille de la r√©ception de Lorient. Il admet que le potentiel de son √©quipe est consid√©rable. A condition qu'elle apprenne de ses √©checs.

¬ę Rudi Garcia, si on vous dit que Lille est une des √©quipes qui d√©gage le plus de ma√ģtrise collective en L1, acceptez-vous le compliment ou voulez-vous nuancer ?
Je suis d'accord. C'est ce qu'on veut faire. Ma philosophie de jeu, c'est que mon équipe ait le ballon, qu'elle produise du jeu, qu'elle fasse tout pour se procurer des occasions et marquer. Ce qui nuance les choses, c'est le nombre de points perdus. On en a trop laissé échapper depuis le début de la saison.

Par manque d'expérience ou parce que l'équipe est trop joueuse, justement ?
Un peu des deux. D'abord, la jeunesse, effectivement. Seule la répétition des matches de haut niveau permet d'apprendre à gérer les situations et à ne plus reproduire ses erreurs. Ensuite, il y parfois un manque d'équilibre entre le jeu vers l'avant et le fait d'assurer un minimum quand on mène. Maintenant, assurer, ça ne veut pas dire exclusivement défendre. Au contraire, c'est continuer à garder le ballon haut et poser des problèmes à l'adversaire. On l'a très bien fait contre Saint-Etienne (3-0). A Marseille (2-2), on aurait pu aller chercher un troisième but qui nous aurait mis à l'abri. Maintenant s'il faut marquer trois fois à l'extérieur pour gagner, on ne gagnera pas souvent.

Quand vous entendez dire que votre milieu Cabaye - Mavuba - Balmont est le meilleur de la L1, c'est une formule, ou c'est la réalité ?
C'est délà agréable de l'entendre. L'évidence, c'est que ce sont trois garçons de grand talent et que leur addition donne un milieu de haut niveau. Ce qui m'ennuie, c'est de mettre un secteur en avant plus qu'un autre. Maa défense a aussi de la qualité. Et on est deuxième attaque, alors...

Qu'est ce qui rend ces trois joueurs si complémentaires, alors qu'ils ont profil comparable : volume de jeu, hargne, pas de grand gabarit...
Ce sont d'excellents joueurs de football, tout simplement. Ils sentent le jeu. Ils sont tombés dans la marmite de l'intelligence de jeu quand ils étaient petits. C'est facile de faire jouer ensemble de bons joueurs de ballon.

En ce moment, vous le ''déconstruisez'' un peu, ce milieu à trois. Est-ce pour vous rendre moins prévisible ?
Si je voulais vous faire un clin d'oeil, je dirais que c'est pour d√©jouer les pronostics de la presse. Mais c'est faux. C'est pour √™tre moins pr√©visible pour l'adversaire et pour am√©liorer la performance de l'√©quipe, la seule chose qui compte pour moi. Contre Saint-Etienne et √† Marseille, le syst√®me √©tait un 4-2-3-1 avec Hazard derri√®re notre attaquant de pointe. Cela a excentr√© Balmont au poste de lat√©ral droit, puis de milieu offensif droit. √áa s'est tr√®s bien pass√©, honn√™tement. C'est une option de jeu, mais on peut revenir √† notre milieu √† trois si n√©cessaire, un syst√®me qu'on ma√ģtrise parfaitement.

Quand vous êtes-vous rendu compte qu'Eden Hazard avait le niveau pour la L1 ?
D'entr√©e, sur ses performances √† l'entra√ģnement, il fallait √™tre aveugle pour ne pas voir qu'il avait des qualit√©s assez incroyables sur le plan offensif. Apr√®s, ce n'est pas le tout d'avoir du talent balle au pied. Il ne faut pas √™tre un poids pour l'√©quipe sur le plan d√©fensif. Il avait besoin de se mettre en t√™te que le football, c'est aussi un jeu sans ballon. Le placement, les d√©placements, l'implication d√©fensive, √ßa fait partie du jeu. Il √©coute. Sous ses allures nonchalantes, il a envie de progresser, il garde la t√™te sur les √©paules, et il est tr√®s bien entour√©. √áa nous rassure. Il est plein d'audace et de fra√ģcheur. A dix-sept ans, heureusement. Mais il faut l'amener petit √† petit, ne pas le br√Ľler sous les projecteurs des m√©dias. Il y en a trop qui se sont br√Ľl√©s les ailes.

Quel est son meilleur poste ?
Il peut √©voluer √† tous les postes de l'attaque. Sa meilleure place devrait √™tre un poste axial de joueur offensif. Mais pour sa construction personnelle, jouer sur les c√īt√©s sera tr√®s int√©ressant, avec quelques param√®tres sur le plan d√©fensif. √áa enrichira son bagage.

Ambitionnez-vous le Top 5, comme vos adversaires vous le promettent souvent ?
Pour l'instant, la r√©alit√©, c'est qu'on est huiti√®me. Mais seulement √† quatre points de Nice, deuxi√®me. On fait partie du peloton qui chasse Lyon. M√™me si le fait d'√™tre un peu cach√© n'est pas plus mal, il est vrai que mener ce peloton prouverait qu'on prend plus de poids. Le Championnat est un marathon qui ne souffre d'aucun rel√Ęchement. Il faudra le prouver d√®s samedi contre Lorient, qu'on est une √©quipe d'avenir. ¬Ľ

Propos recueillis par Cédric ROUQUETTE
Source : L'Equipe

Les statistiques et les pages du site www.anciensverts.com